La fête des voisins n'a pas la côte !

Ce soir, vendredi 19 mai 2017, aura lieu la prochaine fête des voisins. Chaque année, elle est l'occasion de vaincre sa timidité et de se sociabiliser. En effet, nouveaux résidents ou non, c'est le moment de faire connaissance avec ses voisins dans une ambiance conviviale.
En 2017, les Français sont de moins grands adeptes de la fête des voisins. afp.com/Jean Ayissi

Faire la fête ? Partager un moment chaleureux et amical ? Rencontrer de nouvelles personnes ? Dans les grandes lignes tout semble donner envie, et pourtant... selon Vivastreet, 78% des Français ont déclaré ne pas vouloir participer à la fête des voisins cette année !

Une fête qui séduit de moins en moins

La toute première fête des voisins a eu lieu en 1999, au coeur du 17e arrondissement de Paris, grâce à l'association Paris d'Amis. L'année suivante, les maires et les organismes HLM ont développé cette initiative dans toute la France. Depuis, la France célèbre désormais tous les ans, le dernier vendredi du mois de mai, "la fête des voisins".

AFP PHOTO STEPHANE DE SAKUTIN

Bien qu'au fil de ces années, le nombre de participants n'a cessé d'augmenter, les Français ne sont pas des grands amateurs de cette fête. Cette année, elle aura lieu le vendredi 19 mai 2017 et seulement 22% des Français comptent y participer. Malgré son intention première de rassembler les gens et les faire partager un moment agréable, ce chiffre reflète en réalité les relations actuelles qu'entretiennent les habitants d'un même immeuble ou quartier.

Les gens se croisent, se saluent, mais seulement 31% lancent une vraie discussion. Ne parlons donc pas de la proposition d'un apéritif entre voisins, qui ne concerne qu'une infime partie. Car en effet si les Français sont si réticents envers cette fête des voisins, c'est que l'entente avec leur voisinage n'est pas au beau fixe. Tous autant que nous sommes, nous ne supportons pas le bruit de nos voisins. Entre le cris des enfants, des soirées qui se prolongent un peu trop ou encore les disputes ou les travaux : il y a toujours un petit quelque chose qui nous titille chez nos voisins...

Quel voisin célèbre les Français rêveraient-ils d'avoir? Vivastreet