EN IMAGES. Sept parcs animaliers pour rugir de plaisir

Animaux en semi-liberté, logements insolites, visites éco-responsables... Les parcs animaliers évoluent pour permettre aux visiteurs d'aller au plus près de la nature sans déranger les animaux.
Le parc Alpha abrite trois meutes de loups dans les Alpes-Maritimes. Getty Images

Parc de Sainte-Croix (Moselle)

A Sainte-Croix, plus de 1500 animaux vivent en liberté. Gilles Pecqueur

Créé il y a 37 ans, le Parc de Sainte-Croix (Moselle) est l'un des pionniers du genre. Son fondateur, Gérald Singer, était un visionnaire désireux de transformer sa ferme en jardin d'Éden. Son idée? "Plutôt que de mettre en avant les éléphants d'Afrique, il a voulu faire connaître la faune européenne, dont on sait moins qu'elle est aussi menacée", explique son fils Pierre.

Sur 120 hectares, 1500 animaux évoluent depuis toujours en semi-liberté. Premier établissement à avoir ouvert des hébergements au milieu des bêtes, le parc proposera, fin 2017, de nouveaux logements pour profiter d'un inoubliable face à face avec une meute de loups arctiques. De nombreux ateliers ludiques sont également proposés aux enfants afin de les sensibiliser au respect de l'environnement. Entrée adulte : 24,50 euros. parcsaintecroix.com

Le safari de Peaugres (Ardèche)

Les ours noirs sont désormais au sein du safari de Peaugres. BELPRESS/MAXPPP

Observer oui, caresser non. La philosophie du safari de Peaugres, en Ardèche, est clairement de laisser tranquilles les 80 hectares d'espaces naturels et les quelque mille animaux qui y vivent. Créé en 1974, le plus grand parc animalier de la région Auvergne-Rhône-Alpes se positionne comme un lieu "d'éveil à la conscience écologique". Depuis l'été dernier, le safari propose aux visiteurs matinaux de marcher au milieu des ours noirs, en compagnie d'un chef animalier. Émerveillement garanti. 250 euros / Personne (Minimum 4 Pers., de 8 h à 10 h 30). www.safari-peaugres.com

Le parc animalier des Pyrénées

Les enfants apprécient la séance de nourrissage des marmottes au parc animalier des Pyrénées. MAXPPP

Non loin de Lourdes, le parc des Pyrénées est un territoire où s'épanouissent près de 600 animaux. Sa carte maîtresse? Deux lodges cosy pour dormir non loin des ours ou des loups, avec en prime les explications d'un soigneur tout au long du séjour. Des enclos immersifs permettent d'approcher au plus près des bêtes, tout comme la fameuse séance de nourrissage des marmottes, plébiscitée par les enfants. Cette année, le parc accueille de nouveaux pensionnaires parmi lesquels les ocelots, des félins de Guyane. Entrée adulte: 18 euros. www.parc-animalier-pyrenees.com

Le parc de la Flèche (Sarthe)

Le parc de la Flèche accueille un rhinocéros indien. PHOTOPQR/LE PROGRES

Dans la Sarthe, le parc de la Flèche accueille 1500 animaux sur dix-huit hectares. Ce zoo qui participe au programme européen de conservation des espèces menacées - ouvre cette année un espace dédié à l'Asie, avec en guest star le rhinocéros indien. Petits et grands pourront également se muer en protecteurs de la faune sauvage en devenant ranger d'un jour. Le soir venu, quelques privilégiés resteront observer les ours et les loups, confortablement lovés dans des lodges très cossus. Entrée adulte : 22 euros. www.zoo-la-fleche.com

Le Zooparc de beauval (Loir-et-Cher)

Les pandas sont à l'honneur au zooparc de Beauval. Maxppp

Premier parc français en terme de nombre d'animaux (10 000 pensionnaires), le ZooParc de Beauval (Loir-et-Cher) est très impliqué dans la sauvegarde des espèces menacées. Il est le seul à posséder un couple de pandas géants, dont il a accueilli la progéniture cette année, et héberge l'unique banque mondiale de semence d'éléphants sauvages. Cette année, le parc inaugure La terre des lions, un espace de 5 300 m carrés, qui ne manquera pas de séduire les enfants à côté d'autres activités incontournables, comme celle de soigneur d'un jour. Entrée adulte : 29 euros. www.zoobeauval.com

Parc animalier de Branféré (Morbihan)

Nicolas Hulot a aidé au développement du parc animalier de Branféré. PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Fondé dans les années 1930 par un couple de voyageurs passionnés, le parc de Branféré (Morbihan) accueille 1200 animaux en semi-liberté dans un jardin botanique pluri-centenaire de 45 hectares. Les plus jeunes sont invités à découvrir les coulisses du parc, ou encore à suivre des ateliers de sensibilisation au développement durable au sein de l'école Nicolas Hulot. Le Parcabout, qui permet d'observer "la plaine africaine" perché sur des filets, constitue l'autre attraction phare du parc. Entrée adulte : 20,50 euros. www.branfere.com

Le parc Alpha (Alpes-Maritimes)

Le parc Alpha abrite trois meutes de loups dans les Alpes-Maritimes. Getty Images

Niché au coeur du Mercantour (Alpes-Maritimes), le parc Alpha abrite trois meutes de loups en semi-liberté sur dix hectares. Pour observer ces animaux craintifs sans les déranger, le nourrissage demeure le moment privilégié. À travers ses diverses animations, l'établissement s'est donné pour mission d'établir un dialogue constructif avec le public sur le retour de l'animal dans la région.

L'équipe de soigneurs, en réduisant au maximum ses interventions, veille par ailleurs à ce que les bêtes conservent leur comportement de loups sauvages. Entrée adulte: 12 euros. www.alpha-loup.com