Une piste pour guérir les caries en faisant "repousser" l'émail des dents

Une solution à base de peptides a montré son efficacité en laboratoire, mais il reste à savoir si elle aurait le même fonctionnement dans la bouche d'un patient.
L'impression 3D se perfectionne de jour en jour. Aujourd'hui des objets, demain, des dents. - CC BY-SA 3.0 - Politikaner
Jusqu'à présent, la seule option pour combler une carie consiste à injecter un matériau extérieur. CC BY-SA 3.0 - Politikaner

Dès la plus petite carie, l'intégrité d'une dent est aujourd'hui mise en cause. Irrémédiablement. Quel miracle ce serait s'il était possible de réparer les dents en faisant se régénérer l'émail. Or, cette prouesse a été réalisée par des chercheurs de l'université de Washington. Ceux-ci ont mis au point un traitement à base de peptides, de courtes chaînes d'acides aminés qui ne sont pas assez longues pour être considérées comme des protéines complètes. Le procédé fonctionne, pour l'instant, en laboratoire.

Lorsque le produit est appliqué sur des lésions dentaires créées artificiellement, l'émail parvient à cicatriser et à se reconstituer. "La reminéralisation guidée par les peptides est une alternative saine aux soins dentaires actuels", déclare Mehmet Sarikaya, spécialiste des matériaux et auteur principal de l'étude.

Autrement dit, cette technique offre un autre choix que de combler la cavité de la carie avec de l'amalgame, comme c'est le cas aujourd'hui une fois le trou dans la dent comblé.

Suppléer à la mort des cellules productrices de l'émail

L'émail des dents se forme bien avant que celles-ci n'émergent hors de la gencive. Il est produit par des cellules spécialisées appelées améoblastes. Celles-ci sécrètent les protéines qui forment l'émail, mais meurent une fois que tout l'émail nécessaire est formé. Le problème, alors, est qu'aucun nouvel émail n'est plus fabriqué, mais qu'il se délite au fil du temps, sous les agressions diverses des aliments et de l'acidité du milieu buccal.

"Les bactéries métabolisent le sucre et d'autres hydrates de carbone fermentescibles dans les environnements buccaux et l'acide, en tant que sous-produit, déminéralisera l'émail dentaire", explique le chercheur en dentisterie Sami Dogan.

Schéma de comblement de la dent par cette technique novatrice.
Schéma de comblement de la dent par cette technique novatrice. ACS publications

Actuellement, les moyens de lutte contre la déminéralisation montrent une efficacité préventive très mesurée. Ainsi le fluor, contenu par exemple dans le dentifrice ou additionné au sel de table peuvent y aider. La salive aussi. Mais pour aller plus loin, les chercheurs ont eu l'idée d'un traitement utilisant l'une des protéines fabriquées par les améloblastes, les amélogénines. L'équipe a donc conçu des peptides basés sur ces protéines. 

Après divers essais, les scientifiques sont arrivé à la conclusion que cette formule donnait les meilleurs résultats, générant une couche ressemblant à l'émail suffisamment épaisse. Il reste à valider le procédé sur un patient atteint d'une ou de plusieurs caries.

Hors du problème des tests in vivo, l'équipe est consciente des limites du processus. Cette réparation ne pourra pas convenir à des caries trop profondes qui atteignent la dentine, autrement dit l'ivoire, sous l'émail. Mais l'intérêt pourrait être une application en prévention de futures caries par l'insertion de la substance dans un produit utilisé quotidiennement. 

Erreur lors du chargement du média :
Source introuvable