Températures caniculaires: adoptez les bons réflexes

Déshydratation, coup de chaleur, hydrocution... La chaleur estivale est à consommer avec modération. Voici quelques bons réflexes à adopter pour s'en protéger.
De fortes chaleurs sont attendues toute la semaine en France. Nicolas Peschier - AFP

Ce dimanche, Météo France a placé 16 départements en vigilance orange canicule. Lorsque l'anticyclone dit "des Açores" établit ses quartiers sur le nord de l'Europe, les entrées maritimes venant de l'ouest sont arrêtées et le temps tourne au chaud. Voire au très chaud quand, en été, le phénomène dure. A partir de trois jours pendant lesquels les températures ne baissent pas significativement pendant la nuit, on parle par convention de canicule. Celle de 2003 avait entraîné une surmortalité d'environ 15.000 personnes. Certaines catégories de population sont plus exposées. Mais tout le monde souffre de la chaleur qui met à rude épreuve les organismes.

Des gestes simples peuvent pourtant pallier les effets des températures élevées, dont les conséquences peuvent aller d'une légère déshydratation jusqu'au coup de chaleur, une urgence vitale nécessitant un appel immédiat au 15.

D'une manière générale, le ministère de la Santé insiste sur la vigilance, notamment à l'égard des personnes vulnérables ou isolées. Un numéro d'information "canicule info service" gratuit a été mis en place de 9 à 19 heures: 0.800.06.66.66)

> Qui sont les personnes les plus exposées?

  • Personnes âgées. Les personnes de plus de 65 ans sont plus vulnérables aux fortes chaleurs car le corps ne transpire plus assez pour maintenir une température stable. Mais mieux vaut boire par petite gorgées que de boire beaucoup d'un seul trait.
  • Les femmes enceintes. La grossesse entraîne déjà une légère élévation (à 37,5°C ou 37,8°C) de la température corporelle. Il faut veiller à ne pas l'accentuer.
  • Enfants en bas âge. Les nourrissons sont aussi plus sujets aux coups de chaud, puisque par définition, leurs réserves en eau sont plus limitées.
  • Travailleurs de force et sportifs. Les travailleurs manuels et les sportifs doivent aussi redoubler de vigilance. La pratique d'un sport intensif en extérieur aux heures les plus chaudes de la journée, entre midi et 16 heures, est déconseillée.
  • Les malades. Les personnes souffrant de maladies chroniques et particulièrement les patients suivant des traitements psychiatriques lourds sont très exposées au risque de déshydratation induit par la chaleur.

> Comment éviter la déshydratation?

  • Boire et reboire. Il faut boire au minimum 1,5 litre d'eau par jour. En cas de forte chaleur, la transpiration dont le but est de maintenir une température constante de l'organisme est plus intense. Le docteur Alain Ducardonnet, spécialiste santé pour BFMTV rappelle à ce titre que "si vous éprouvez la sensation de soif, c'est que votre corps a déjà perdu deux litres d'eau". Une quantité qui vaut pour un adulte, bien évidemment.
  • Eviter certaines boissons. L'alcool surtout, mais aussi le thé et le café ne sont guère conseillés. Elles ont un effet diurétique qui favorise l'évacuation de l'eau présente dans le corps.
  • Adapter son alimentation. Les plats trop lourds, trop riches en graisse sont à proscrire.

> Comment maintenir la bonne température corporelle?

  • Se rafraîchir. Si besoin, il est utile de se rafraîchir en se mouillant le corps plusieurs fois par jour. Douches, bains, linge mouillé ou usage d'un brumisateur, tout est bon pour apporter une sensation de fraîcheur bienvenue.
  • Trouver un endroit frais. Cinéma ou bibliothèque climatisés, rayons surgelés du commerçant du coin, tout est bon pour passer un moment au frais et éviter la surchauffe. Y passer une heure ou deux est idéal et permet au corps de se régénérer. Cette année, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a pris les devants en demandant le "recensement" des lieux où les personnes vulnérables pourraient aller trouver un peu de réconfort.
  • Eviter les chocs thermiques. Passer du chaud au froid peut entraîner des problèmes. Si vous envisagez une baignade après vous être exposé au soleil, rentrez très progressivement dans l'eau et mouillez-vous la nuque.
  • Adapter votre tenue. Les vêtements clairs gardent beaucoup moins la chaleur que les vêtements sombres.

> Préserver son lieu d'habitation

  • Garder le frais. Tirer les rideaux et fermer les volets permet de limiter la montée en température du logement en limitant les entrées des rayons solaires.
  • S'équiper. Ventilateurs, climatiseurs, rafraîchisseurs, tout est bon pour favoriser la circulation d'un air frais.