Les voitures 10 fois plus sales que les toilettes !

Une enquête menée par la marque CosmétiCar révèle que les voitures sont dix fois plus sales que les toilettes.

Les voitures 10 fois plus sales que les toilettes !
Une enquête menée par la marque CosmetiCar révèle que les voitures sont dix fois plus sales que les toilettes. SEBASTIEN BOZON / AFP

Vous trouvez que votre voiture est sale ? La réalité est probablement pire que vous l'imaginez. Selon une étude effectuée par la marque de lavage auto sans eau CosmétiCar, les véhicules contiendraient en moyenne 10 fois plus de bactéries que des cuvettes de toilettes.

Pour sa grande enquête, la marque a effectué des prélèvements sur pas moins de 1 200 véhicules personnels et sur près de 1 300 véhicules en autopartages (voiture en libre-service type Autolib'). Le résultat est sans appel, et surtout très alarmant : on trouve 80 bactéries au cm² dans les cabinets contre 800 bactéries au cm² dans les voitures. Un écart pour le moins délirant.

Et la palme est décernée aux véhicules en auto-partage qui cumulent 500 bactéries au cm² sur les poignées intérieures, les écrans de bord, le GPS et les porte-gobelets.

Le festival des bactéries

On retrouve donc la star des bactéries, le Staphylocoque, qui peut causer de graves infections cutanées, mais aussi des défaillances des poumons et du cœur. Mais il n'est pas le seul à trôner nonchalamment sur le levier de vitesse ou la poignée de la boîte à gants. Ont également été trouvés des Bacillus Cereus, cause de toxi-infections et diarrhées, ou encore la fameuse E.Coli, généralement peu dangereuse mais que l'on retrouve habituellement sur les morceaux de viande avariée. Il ne faut pas non-plus oublier le traditionnel virus de la grippe et les champignons en tout genre. Une chose est sûre, il y en a pour tous les goûts.

Mais pourquoi ces bactéries aiment à ce point les voitures ? Pour CosmétiCar, l'intérieur de votre véhicule constitue un environnement idéal : surexposition à la chaleur et humidité. Des conditions parfaites qui garantissent la propagation de ces petits êtres indésirables. La marque relève d'ailleurs que "la propagation des bactéries dans l'habitacle augmenterait significativement dans les véhicules où les personnes conduisent en mangeant ou en se maquillant". Un conseil, donc : réfléchissez-y à deux fois avant de lécher le volant de votre voiture.