L’aqua-sutra: cet été, on succombe à l'amour dans l'eau

On le sait, tester des endroits insolites permet de pimenter sa vie sexuelle et de faire monter le plaisir. À la belle saison, pourquoi ne pas tenter l'aventure sous-marine avec sa moitié? Quelques précautions s'imposent toutefois. 

Getty Images

Dans le lit, mais aussi en plein air ou encore dans sa voiture... Les endroits pour s'adonner au plaisir charnel ne manquent pas. Pour changer de la terre ferme, beaucoup de couples aiment aussi faire l’amour dans l’eau. Ce lieu est en effet un espace propice pour tester différentes positions du célèbre Kamasutra, tout en découvrant de nouvelles sensations… 

Faire l’amour dans l’eau évoque tout de suite des images sensuelles made in Hollywood, comme celle de deux acteurs perdus sur une île déserte, à l’eau turquoise et au sable blanc… Mais heureusement pour vous, pas besoin de posséder une île déserte: le sexe dans l’eau ne se résume pas à la mer. La piscine, le bain ou la douche sont des endroits tout aussi appropriés pour tester l'aventure.

Quid des positions?

Faire l'amour dans l'eau, oui, mais comment? Les bras autour de son cou, les jambes autour de sa taille: la position est on-ne-peut plus simple, mais en eau profonde, elle provoque des sensations intenses. Et surtout, elle est idéale lorsque le couple souhaite être discret, ce qui peut être le cas en mer par exemple.

Si vous avez la chance d’avoir un jacuzzi privé, en revanche, vous ne résisterez pas au "sous-marin coquin". Votre conjoint est assis sur une marche, vous grimpez sur lui, les jambes hors de l’eau. Vous n’avez plus qu’à vous laisser porter en arrière… et par le plaisir. Pour éviter de boire la tasse, vous pourrez toujours vous accrocher à ses mollets.

Pour ceux qui n’auraient qu’une douche ou une baignoire: pas de panique, vous pourrez vous essayer à la "sirène de salle de bains". Commencez par faire couler l’eau doucement puis allongez-vous sur le côté, appuyée sur l’avant-bras, en levant la jambe opposée. Et monsieur, glissez-vous à genoux à califourchon.

En utilisant une bouée, il est également possible de s’essayer au "sauveteur de l’amour" ou encore au "hors-bord de Neptune": à vous de vous laisser guider par vos envies et votre imagination… 

Quelques recommandations

Avant tout, veillez à être à l’abri des regards indiscrets, autrement dit: ne faites pas ça à la piscine municipale! 

Faire l’amour sous l’eau induit ensuite généralement de ne pas avoir de préservatif. Car en réalité aucun véritable test n’a démontré la solidité du latex face aux produits des piscines ou au sel de l’eau de mer. Mieux vaut donc utiliser un autre moyen de contraception, bien connaître et avoir confiance en son partenaire. 

Il faut également savoir que l’eau peut dessécher les muqueuses, rendre plus difficile la lubrification et la pénétration plus douloureuse. A noter enfin: l’eau, qu’elle soit salée ou chlorée, est porteuse de microbes. C'est pourquoi les femmes sont souvent victimes d'infections urinaires après un acte en mer. Et nous ne sommes pas non plus à l’abri d’un grain de sable mal placé...

Retrouvez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter