INFOGRAPHIE – Comment reconnaître à coup sûr un moustique tigre

Gare au moustique tigre! Les autorités sanitaires appellent à la vigilance envers cet insecte vecteur de plusieurs maladies, le chikungunya, la dengue et le zika, qui est désormais présent dans 42 départements de métropole. Mais, attention à ne pas confondre le moustique commun, inoffensif, avec son cousin asiatique. Taille, couleur, comportement, on vous donne les clés pour les différencier en infographie.
A gauche, un moustique tigre, à droite, un moustique commun

Cloques rouges, démangeaisons, il n’y a plus de doute: le moustique est de retour. Dans la plupart des cas, les piqûres s’avèrent plus gênantes que dangereuses. Cependant, depuis la prolifération du moustique tigre sur notre territoire, potentiel vecteur de maladies tropicales comme le chikungunya, le zika ou encore la dengue, la vigilance s’accrue. 

Il y a encore 10 ans, cet insecte asiatique était uniquement présent à l’extrême Sud-Est du pays. Désormais, il a réussi à atteindre plusieurs régions, dont l’Ile de France, l’Alsace ou encore l’Aquitaine. Et on ne peut rien faire pour empêcher sa progression. Comment reconnaître "aedes albopictus", cet envahisseur venu d’Asie, de "culex pipiens", le moustique le plus commun en France et totalement inoffensif? Réponse en trois infographies.

Sombre et petit

La manière la plus rapide de différencier les deux espèces est de se fier à leur taille. Le moustique tigre est cinq fois plus petit que son cousin commun: il mesure moins de 2mm. Il doit son nom à son corps rayé noir et blanc, aussi bien sur l’abdomen que les pattes. Il possède une ligne blanche caractéristique tout le long de son thorax.

Actif le jour

Autre indice: il s’agit d’un insecte diurne, qui pique principalement le matin et le soir Au contraire, le moustique commun est bien connu pour troubler le sommeil des habitants de l’hémisphère nord: il attaque au beau milieu de la nuit et se repose la journée.  On le surnomme d’ailleurs "moustique de la chambre à coucher".

Lent et silencieux

Son bourdonnement aigu au creux des oreilles vous est sûrement familier: le moustique commun émet un son strident. Plus vicieux, son cousin tigré se déplace sans un bruit, mais bien plus lentement. Par conséquent, ce nuisible au vol nonchalant se déplace peu et en basse altitude. Il se trouve surtout dans les maisons et les premiers étages des appartements.

Si vous avez trouvé un insecte qui correspond à toutes ces caractéristiques, vous pouvez le signaler sur ce site dédié à la surveillance du moustique tigre.