Dermatite de contact: des chercheurs sur la piste d'une meilleure tolérance

Dans le cas de certaines réactions allergiques, consommer un allergène peut prévenir des réactions cutanées inflammatoires à ce même allergène: on parle de "tolérance orale". Une équipe de chercheurs français apporte quelques éléments de réponse aux mécanismes impliqués dans ce phénomène, ouvrant peut-être la voie vers une prise en charge de la dermatite de contact.