Comment préserver ses plantes pendant ses vacances?

Les Français sont de plus en plus adeptes de la verdure dans leur intérieur. Certes ils aiment les plantes, mais ils apprécient tout autant les vacances. C’est pourquoi il y a certaines précautions à prendre pour garder en vie ses plantes chéries lors du grand départ!

Flickr

Vous êtes fier du coin verdoyant et apaisant que vous avez créé chez vous. Il serait donc dommage qu’il parte en fumée en l’espace de quelques semaines de vacances… Mais prendre soin de ses plantes pendant ses vacances : c’est possible, et on vous révèle quelques petites astuces pour ne pas que tous vos efforts réalisés au long de l’année tombent à l’eau !

Vous n’avez très certainement pas prévu vos vacances du jour au lendemain. Pas d’excuse donc pour ne pas anticiper ce départ en chouchoutant vos plantes au préalable comme il se doit. Alors on pense à retirer les feuilles sèches, les fleurs fanées et toutes autres mauvaises herbes. Mais attention à ne pas vouloir trop en faire ! N’arrosez pas abondamment vos plantes, en vous disant "ça compensera". Au contraire, vous allez davantage les noyer que les nourrir.

Comme le dit le dicton "mieux vaut prévenir que guérir", d’autant plus que nous ne pouvons pas prévoir ni gérer les chocs de température et les différences d’ensoleillement. Une première astuce à adopter est de déplacer vos plantes dans un endroit sombre. Si elles sont à l’extérieur, exposées côté sud, pensez à les rentrer dans un lieu frais, comme la salle de bains par exemple. 

Outils high tech ou système D, à vous de choisir

Au-delà de l’aspect technique, on pense également au côté matériel. De multiples pots de fleurs ingénieux et modernes ont vu le jour. Certains sont dotés d’un système d’écoulement et de parois capables de préserver l’équilibre entre air, terre et eau, et d’autres sont même dotés d’un réservoir intégré. Ils s’adaptent aussi bien pour des plantes d’intérieur que d’extérieur. Concernant les grandes surfaces de végétation extérieure, le système le plus répandu reste l’arrosage automatique.

Si vous n’avez pas eu le temps de vous munir d'un de ces nouveaux outils, il est toujours possible d’adopter un système D. On découpe le fond d’une bouteille en plastique et on perce le bouchon de quelques trous, avant de la planter la tête à l’envers dans la terre. Cela permet d’avoir un débit doux et efficace en continu pendant votre absence. Vous pourrez aussi essayer d’autres astuces, voire encore plus simples, comme les billes d’argile. Il suffit de les placer dans le fond du pot de terre, pour que les racines soient humides en permanence. Il existe aussi le sachet d’eau gélifiée. Une fois inséré dans la terre, le gel se transforme en eau. Ce système est idéal pour les longues absences car un sachet a une durée de vie d’environ 1 mois. 

Retrouvez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter