Urgences: le directeur de l'AP-HP maintient sa proposition de créer une centaine de postes 

Martin Hirsch, directeur de l'AP-HP, invité sur notre antenne ce mardi soir, a répété sa proposition d'"ajouter une centaine de postes" aux urgences des hôpitaux de Paris. 
Martin Hirsch ce mardi soir sur notre antenne.
Martin Hirsch ce mardi soir sur notre antenne. BFMTV

Le directeur général des Hôpitaux de Paris a assuré prendre "très au sérieux" la crise des urgences qui s'intensifie ces dernières semaines. Invité de Ruth Elkrief sur notre antenne ce mardi soir, Martin Hirsch a répété sa volonté de créer une centaine de postes dans les centres hospitaliers parisiens.

"C'est pris très au sérieux depuis le début. On est dans une situation où on a conscience, les uns les autres, qu'il faut changer, soutenir, accompagner et apporter des réponses", a affirmé Martin Hirsch, assurant que "des négociations étaient en cours" mais qu'il n'y avait "pas de réponse miracle".

"On a proposé d'ajouter une centaine de postes aux urgences, plus le fait que les effectifs continueront à augmenter en fonction du nombre de passages", a-t-il ensuite déclaré, se targuant de "s'engager sur la durée, pour les années qui viennent" avec ces mesures.

Martin Hirsch a donc répété qu'il "entendait" la souffrance du personnel médical des urgences, dont plus de 90 services sont en grève en France,  car il voulait éviter "que la qualité des soins se dégrade".