Malgré sa faible efficacité, le vaccin reste le meilleur rempart à la propagation de la grippe

Le vaccin permet de limiter les complications et la transmission du virus, rappelle Alain Ducardonnet, médecin et consultant santé pour BFMTV.
Une personne reçoit un vaccin contre la grippe dans le cadre de la campagne de vaccination annuelle, le 8 octobre 2015 à Lille. (Photo d'illustration) Philippe Huguen - AFP
Une personne reçoit un vaccin contre la grippe dans le cadre de la campagne de vaccination annuelle, le 8 octobre 2015 à Lille. (Photo d'illustration) Philippe Huguen - AFP

"Le vaccin est moyennement efficace cette année", a reconnu la ministre de la Santé Agnès Buzyn. L'agence sanitaire Santé publique France a annoncé que 1.100 décès tous âges confondus étaient attribuables à la grippe depuis le début de la surveillance.

Pourtant, le vaccin reste, en plus des gestes d'hygiène habituels, la meilleure protection contre les complications et la transmission du virus, rappelle Alain Ducardonnet, médecin et consultant santé pour BFMTV.

"Lorsqu'on est vacciné, on peut avoir la grippe mais elle est beaucoup moins forte et beaucoup moins compliquée. Donc les personnes à risques que l'on vaccine: oui c'est utile. Il ne faut absolument se dire 'puisque ça ne marche pas si bien que ça, je ne vais pas me faire vacciner. Non!'", insiste le praticien.

La maladie est très contagieuse puisqu'elle se transmet par voie aérienne (projection de sécrétions par les postillons, la toux ou les éternuements), par contact rapproché avec une personne malade, ou par contact avec les mains ou des objets contaminés.

Environ 2.000 décès évités chaque année

Alain Ducardonnet rappelle également que le nombre de décès chaque année est, certes important, mais limité grâce au vaccin des personnes à risques: "On diminue (les chiffres) d'environ 2.000 décès par an", explique-t-il.

Pour rappel, les personnes à risque sont les très jeunes enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes mais aussi les individus souffrant d'obésité ou de maladie chronique.

Le vaccin est aussi recommandé pour l’entourage des nourrissons de moins de 6 mois et chez tout professionnel en contact régulier et prolongé avec des personnes à risque.