L'épidémie de grippe arrive en Ile-de-France

Avec 392 cas recensés pour 100.000 habitants, la région Ile-de-France est la plus touchée par l'épidémie. 
Un vaccin contre la grippe (illustration)
Un vaccin contre la grippe (illustration) PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Elle s'est installée plus tardivement que les deux années précédentes, mais elle est bien là. L'épidémie de grippe touche huit régions en France, parmi lesquelles l'Ile-de-France, a annoncé l'agence sanitaire Santé publique France. La semaine dernière, le niveau d'alerte était orange. Il a depuis viré au rouge. Autrement dit, la région parisienne est passée en à peine sept jours du seuil de vigilance épidémique au stade épidémique. 

La région francilienne est même l'une des régions où la grippe est la plus contagieuse en ce moment avec une progression de l'ordre de 70% du nombre de malades en une semaine, selon l'Irsan (l'Institut de Recherche pour la valorisation des données de santé). 

Avec 392 cas de grippes pour 100.000 habitants, l'Ile-de-France est également devenue la région la plus touchée, selon les chiffres de SOS Médecins uniquement, les données concernant par exemple le nombre de passages aux urgences n'étant pas connues.  

Des gestes préventifs

Ce sont des virus de type A (H3N2 et H1N1pdm2009 issu de la pandémie 2009) qui circulent de façon "très majoritaire", précise Santé publique France. Reste désormais à savoir quand surviendra le pic de l'épidémie. Une fois ce pic franchi, la diminution du nombre de malades devrait s'enclencher. 

Des gestes d'hygiène contre la grippe et les virus d'hiver sont rappelés par les pouvoirs publics dans une nouvelle campagne: se laver fréquemment les mains, éternuer dans son coude (plutôt que dans ses mains), porter un masque jetable quand on a un syndrome grippal, en particulier au contact des personnes fragiles (personnes âgées, immunodéprimées, jeunes enfants, femmes enceintes).

Les personnes à risque sont également invitées à se faire vacciner pour se protéger de la grippe. Toutefois, il faut attendre une quinzaine de jours avant que le vaccin produise ses effets.