Cannabis, cocaïne, alcool: les adultes se droguent de plus en plus, les jeunes de moins en moins

L'Observatoire français des drogues et des toxicomanies s'inquiète particulièrement de la consommation des trentenaires et des quadragénaires.
Les trentenaires et les quadragénaires fument de plus en plus de cannabis (photo d'illustration).
Les trentenaires et les quadragénaires fument de plus en plus de cannabis (photo d'illustration). FRED DUFOUR / AFP

L'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (ODFT) vient de publier son rapport annuel sur les drogues et addictions en France. Et contrairement à ce qu'on pourrait penser, ce ne sont pas les plus jeunes qui sont mis en avant, mais plutôt les personnes âgées de 26 à 54 ans.

Cette tranche d'âge a vu sa consommation de cannabis augmenter lors de la dernière décennie. Un constat qui s'explique par le "vieillissement des générations fortement expérimentatrices des années 1990 et 2000" et le développement de l'autoculture, selon l'OFDT.

Infographie sur la consommation de cannabis des 26/54 ans en France.
Infographie sur la consommation de cannabis des 26/54 ans en France. BFMTV

La cocaïne s'enracine chez les 26-34 ans

L'OFDT pointe également du doigt la consommation de cocaïne qui recule chez les plus jeunes mais "s'enracine chez les adultes", notamment ceux âgés de 26 à 34 ans.

Le marché se développe plus que jamais et le nombre de saisies en 2017 a atteint des records.

Infographie sur la cocaïne en France.
Infographie sur la cocaïne en France. BFMTV

Les jeunes de moins en moins attirés par les drogues

Si l'adolescence reste la "principale période d’initiation aux produits psychoactifs", la consommation de drogue y recule nettement. Le constat vaut pour la France mais aussi pour le reste de l'Europe et les Etats-Unis

En 15 ans, la part des adolescents de 17 ans qui n'ont jamais bu de leur vie a presque triplé, passant de 4 à 14%.

Infographie sur le rapport des jeunes de 17 ans aux drogues et à l'alcool.
Infographie sur le rapport des jeunes de 17 ans aux drogues et à l'alcool. BFMTV

Pour l'OFDT, "l’ensemble de ces évolutions montre que les politiques menées pour prévenir les conduites addictives et lutter contre les drogues produisent des effets".