Voici pourquoi Laeticia Hallyday pourrait bien conserver l'héritage de Johnny

AFP
Comme Laura Smet et David Hallyday, Jean-Michel Jarre a tenté de contester le testament de son père, le célèbre compositeur Maurice Jarre. La justice l'a débouté. 

La guerre est déclarée chez les Hallyday. Laura Smet a demandé ce lundi 12 février à ses avocats "de mener toutes les actions de droit" pour contester les dispositions testamentaires de Johnny Hallyday. Selon un communiqué des avocats de l'actrice, le rockeur préféré des Français aurait confié "l'ensemble de son patrimoine et l'ensemble de ses droits d'artiste" exclusivement à sa seule épouse Laeticia.

"Laura Smet a découvert avec stupéfaction et douleur le testament de son père Johnny Hallyday au terme duquel l'ensemble de son patrimoine et l'ensemble de ses droits d'artiste seraient exclusivement transmis à sa seule épouse Laeticia par l'effet de la loi californienne", indique le texte, transmis ce lundi à l'AFP.

>> A LIRE AUSSI - EN VIDEO - Johnny Hallyday aurait-il pu déshériter ses enfants?

La procédure "pourrait durer plusieurs années"

Les dernières volontés de Johnny Hallyday ont été rédigées en Californie, où la loi "laisse l’auteur du testament libre de" priver ses enfants de leur héritage, explique Capital. En France, c'est le contraire: "on ne peut pas déshériter ses enfants", a affirmé sur BFMTV Eric Pichet, spécialiste de la gestion de fortune. 

Si ce dernier estime que la procédure de contestation engagée par Laura Smet et son frère David Hallyday "pourrait durer plusieurs années", il précise que "le tribunal qui va être saisi va devoir vérifier que le testament est valable selon la loi étrangère et ensuite constater si c'est la loi étrangère qui s'applique si c'est le cas."

>> A LIRE AUSSI - Laura Smet à son père disparu: "J'aurais préféré que cela reste en famille", mais "j'ai choisi de me battre"

Avant Johnny Hallyday, l'héritage de Maurice Jarre

L'héritage pourrait cependant bien rester entre les mains de Laeticia Hallyday. Comme l'explique Capital, l'affaire des enfants Hallyday rappelle celle des enfants de Maurice Jarre. Comme Johnny Hallyday, le compositeur de Lawrence d'Arabie et du Docteur Jivago a tout légué à sa dernière épouse "via un family trust constitué de [son] vivant en vertu de la loi américaine", explique le magazine.

Au passage, ses enfants de sa première femme, dont le célèbre musicien Jean-Michel Jarre, ont été déshérités. Selon Capital, la Cour de cassation a jugé que Maurice Jarre était dans son droit, car "ses unions, à compter de 1965, ont été contractées aux Etats-Unis, où son installation était ancienne et durable".

Bien que l'installation de Johnny Hallyday en Californie soit récente et qu'une partie de son patrimoine réside encore en France, un argument de poids pourrait conforter Laeticia Hallyday dans sa position: ni Laura Smet ni David Hallyday ne sont "dans une situation économique de précarité ou de besoin".