Un prêtre américain estime que la ligne de vêtements non-genrés de Céline Dion est "satanique" 

Ce prêtre affirme que la collection d'habits unisexes imaginées par la star est l'oeuvre du Diable.
Céline Dion en mai 2017
Céline Dion en mai 2017 Angela Weiss - AFP

Céline Dion au service du Diable? C'est ce qu'affirme un prêtre américain spécialisé dans l'exorcisme, John Essef, révolté par la collection de vêtements pour enfants de la star,  CELINUNUNU.

Lancée le 13 novembre dernier, CELINUNUNU est une ligne éphémère  en partenariat avec NUNUNU, dont le but est "d'affranchir les enfants des rôles traditionnels de garçon et fille". La chanteuse a ainsi imaginé une ligne d'habits unisexes et non-genrés, dans des teintes neutres (noir, gris, blanc).

"Une dimension démoniaque très profonde"

Comme l'ont repéré nos confrères du HuffPost, ce concept a fortement déplu à un prêtre conservateur. Dans une interview accordée au magazine catholique National Catholic Register, ce dernier a expliqué être "convaincu que cette affaire de genre s'est répandue grâce au démon". "C'est définitivement satanique. Il y a un esprit supérieur et organisé derrière cela", estime-t-il.

"Tout cela est faux. Je ne sais même pas combien de genres il est censé y avoir maintenant, mais il n'y en a que deux créés par Dieu", a-t-il ajouté. "Le diable s'attaque aux enfants en confondant le genre. Quand un enfant est né, quelles sont les premières choses que nous disons de cet enfant? C'est un garçon, ou une fille. C'est la chose la plus naturelle au monde à dire".

Pour John Essef, "le diable est un menteur et d'énormes mensonges sont racontés", et la démarche de Céline Dion ne peut être faite que "pour l'argent". "Il y a une discorde qui provient des marques du diable", a-t-il assuré, persuadé que "la dimension démoniaque derrière la création d'une telle ligne de vêtements est très profonde".