Thomas Langmann: "J'ai harcelé ma femme pour voir mon fils"

Dans l'émission Stupéfiant!, le producteur français s'est exprimé sur la récente plainte déposée contre lui par son épouse, la journaliste Céline Bosquet.
Thomas Langmann dans "Stupéfiant!", le 23 avril 2018 France 2

S'il était venu pour parler cinéma, Thomas Langmann n'a pas éludé les questions sur sa vie personnelle. Alors que son épouse Céline Bosquet a déposé plainte pour "menaces" contre lui, le producteur a accepté d'aborder le sujet dans l'émission Stupéfiants! diffusée sur France 2 ce lundi 23 avril. "On me force à parler de ça", a d'abord regretté celui qui est actuellement en pleine "procédure de divorce".

Thomas Langmann a tenu à démentir certaines informations parues dans la presse. "Il n’y a pas eu de plaintes pour menaces de violence, c’est absolument faux", a-t-il expliqué. Et de poursuivre: "J’ai porté plainte pour dénonciation calomnieuses contre tous ces journaux. Je suis extrêmement fâché."

"J’ai peut-être beaucoup appelé ma femme"

Expliquant que le divorce était "une affaire privée", le célèbre producteur a réagi aux accusations pesant contre lui et à la plainte de son épouse, "la mère de ses enfants", pour "messages téléphoniques malveillants réitérés et menaces".

"Ca arrive parfois malheureusement dans des couples. Avant qu’il y ait un jugement fait sur la garde d’un enfant, il y a parfois des parents qui prennent l’enfant et ne le donnent pas à l’autre parent. Pendant ces trois mois-là, j’ai peut-être beaucoup appelé ma femme. Si ça, c’est du harcèlement, je le revendique, j’ai harcelé ma femme pour voir mon fils."

Thomas Langmann est également revenu sur ses déboires passés, comme son addiction à la drogue: "Je n’ai pas non plus été arrêté en flagrant délit d’achat de cocaïne, c’est entièrement faux, a-t-il affirmé face à Léa Salamé. J’ai eu ces soucis-là. Ca a duré plus de 15 ans. Heureusement, ils sont derrière moi."