Testament de Johnny: pourquoi la guerre des clans chez les Hallyday "n'est pas une surprise"

BFMTV
La maladie de Johnny Hallyday avait uni sa famille. Sa mort les divise plus que jamais. 

La guerre des clans fait rage chez les Hallyday. Laura Smet a annoncé son intention, lundi 12 février, de contester en justice le testament de son père, dans lequel le rockeur confie tout son patrimoine à son épouse Laeticia Hallyday. "J'aurais préféré que cela reste en famille, mais j'ai choisi de me battre", a indiqué la comédienne dans un communiqué. Depuis, les articles faisant état des dissensions entre Laura Smet et sa belle-mère pleuvent. 

Pour Eric Le Bourhis, auteur de Johnny, histoire d'une idole, "ce n'est pas une vraie surprise", a-t-il déclaré sur RTL: "Cela fait très longtemps qu'on sait que, dans la galaxie Hallyday, il y a énormément de tensions larvées qui se sont tues ces dernières années au nom de l'union sacrée [...] On se doutait qu'au-delà de la mort de Johnny, tout cela allait bien sûr réapparaître très vite avec la pression des intérêts qui sont en jeu", croit savoir le spécialiste.

Selon ce dernier, le testament a rouvert des plaies pansées par la maladie du chanteur: "il y a eu une sorte de paix des braves, il fallait tout faire pour réinstaller Johnny Hallyday sur son trône de roi de France. On peut appeler ça de la communication, mais il y a avait aussi un véritable amour autour de cette figure paternelle."

>> A LIRE AUSSI - Laura Smet et Laeticia Hallyday, une relation compliquée

>> A LIRE AUSSI - Quand Johnny Hallyday devait se cacher pour voir sa fille Laura