Testament contesté de Johnny: la charge de Dominique Besnehard contre Laeticia Hallyday

LOIC VENANCE / AFP

"Ça sent l'usurpation d'héritage. C'est trop gros", a-t-il déclaré à propos de l'héritage contesté de Johnny Hallyday.

Après la réponse cinglante de David Hallyday contre les attaques envers lui et sa sœur, c'est au tour du producteur Domi­nique Besne­hard, ex-agent de Sylvie Vartan et de Nathalie Baye, d'ajouter sa voix au débat. 

"Je viens d'apprendre les dispositions du testament de Johnny: c'est Incroyable que ses enfants David et Laura soient déshérités en faveur de Laetitia", a écrit sur son compte Facebook le producteur de la série Dix pour cent. Il ajoute en direction de la veuve Hallyday: "Ça sent l'usurpation d'héritage. C'est trop gros. Ça va se retourner contre elle. Dans la vie il y a le boomerang". Le message a depuis été supprimé.

Avant Johnny Hallyday, l'héritage de Maurice Jarre

L'héritage pourrait bien rester entre les mains de Laeticia Hallyday. Comme l'explique Capital, l'affaire des enfants Hallyday rappelle celle des enfants de Maurice Jarre. Comme Johnny Hallyday, le compositeur de Lawrence d'Arabie a tout légué à sa dernière épouse "via un family trust constitué de [son] vivant en vertu de la loi américaine", explique le magazine.

Au passage, ses enfants avec sa première femme, dont le célèbre musicien Jean-Michel Jarre, ont été déshérités. Selon Capital, la Cour de cassation a jugé que Maurice Jarre était dans son droit car "ses unions, à compter de 1965, ont été contractées aux Etats-Unis, où son installation était ancienne et durable".

Bien que l'installation de Johnny Hallyday en Californie soit récente et qu'une partie de son patrimoine réside encore en France, un argument de poids pourrait conforter Laeticia Hallyday dans sa position: ni Laura Smet ni David Hallyday ne sont "dans une situation économique de précarité ou de besoin".