Rixe mortelle à Paris: Black M, Kalash Criminel et Fianso apportent leur soutien à MHD 

Le rappeur parisien en pleine ascension est depuis jeudi soir en détention provisoire, mis en cause dans l'enquête sur l'agression mortelle d'un jeune homme en juillet.
MHD
MHD Fred Tanneau / AFP

Plusieurs rappeurs français ont apporté leur soutien sur les réseaux sociaux à "leur frère" MHD depuis son placement en garde à vue, mardi.

Ainsi, Naza a posté sur Instagram "Force mon frérot" suivi d'un émoticône représentant deux mains jointes en prière et d'un cœur. Black M lui a souhaité "force et longue vie", également sur la plateforme Instagram, plébiscitée par les plus jeunes.

Même son de cloche chez Dadju, Vegedream et Fianso, qui a écrit: "Force à toi mon reuf", a-t-il écrit avant d'ajouter: "Kheir dans les épreuves". Kalash Criminel a enfin ajouté: "Force à mon sauvage MHD."

Mis en examen pour "homicide volontaire"

MHD, le rappeur parisien en pleine ascension, est depuis jeudi soir en détention provisoire, mis en cause dans l'enquête sur l'agression mortelle d'un jeune en juillet lors d'une rixe entre bandes à Paris, des faits pour lesquels il "conteste toute implication".

Après quarante-huit heures de garde à vue, l'artiste parisien de 24 ans, Mohamed Sylla, de son vrai nom, a été présenté au juge d'instruction qui l'a mis en examen pour "homicide volontaire". Selon son avocate Elise Arfi, il "conteste toute implication dans cette rixe" survenue le 6 juillet, "sa présence sur le lieu des faits n'étant pas avérée".

Elle a annoncé qu'elle ferait appel de son placement en détention provisoire, au regard notamment de ses "garanties de représentation" et de l'"absence d'antécédent judiciaire", selon un communiqué transmis dans la soirée.