Quand Johnny Hallyday devait se cacher pour voir sa fille Laura

Entre Laeticia Hallyday et Laura Smet, l'inimitié était telle que le chanteur a dû parfois mentir à sa femme pour voir sa fille.
Laura et Johnny
Laura Smet et son père, Johnny Hallyday. Charly Triballeau - Martin Bureau - AFP - Montage BFMTV.com

Les deux premiers enfants de Johnny Hallyday, David, né de son union avec Sylvie Vartan, et Laura, fille de Nathalie Baye, ont découvert que le dernier testament de leur père les déshéritait.

Rendant l'affaire publique, Laura Smet a annoncé lundi qu'elle allait engager une action en justice pour contester le testament de son père. Laeticia Hallyday a rapidement réagi, faisant part dans un communiqué de "son écoeurement de l'irruption médiatique autour de la succession de son époux". "Ecoeurement, est un terme assez violent, qui augure des batailles à venir", estime Séverine Servat, chef des actualités chez Gala. "Depuis l'enterrement à Saint-Barth, David Hallyday, Laura Smet et Laeticia Hallyday ne se parlent plus", indique Laurence Pieau, directrice de la rédaction de Closer.

"Une jeune fille indomptable"

Il a souvent été reproché à Laeticia, quand elle est arrivée dans la vie de Johnny, en 1995 d'avoir "voulu mettre de l'ordre dans sa vie professionnelle et personnelle", détaille Candice Mahout, chef du service culture de BFMTV. "Elle a même changé les assistants personnels, l'équipe de communication et elle a voulu montrer qu'une nouvelle ère commençait. Laura, là-dedans, ne cadrait pas vraiment, parce que c'est une jeune fille indomptable".

Diner #familytime #lesmeilleursmoments #losangeles @jhallyday #jetaime❤️

Une publication partagée par Laura Smet (@laura_smet_) le

Proches en âge - 8 ans séparent Laura de sa belle-mère - les deux femmes ont longtemps eu une relation compliquée. A tel point que Johnny devait voir sa fille en cachette de sa femme, comme le rappelle Laura dans sa lettre adressée lundi à son père, évoquant "toutes ces fois où on a dû se cacher pour se voir et s'appeler!".

"On se souvient d'épisodes où Johnny Hallyday avait prétexté un rendez-vous chez le dentiste pour aller voir sa fille", rappelait lundi le journaliste du JDD Ludovic Perrin, sur le plateau de C à vous.

"Une main de fer dans un gant de glamour"

La fille de Johnny Hallyday révèle également à demi-mots avoir été écartée au moment de la mort de son père. "Il m'est encore insupportable de ne pas avoir pu te dire au revoir", écrit-elle.

L'inimitié entre Laeticia et Laura était donc réelle, et les embrassades lors de l'hommage populaire au rockeur, le 9 décembre, n'ont pu masquer les premiers indices d'une scission. La rupture a été consommée, lorsque Laura et David ont choisi de rejoindre Saint-Bartélemy pour l'enterrement de leur père dans un autre avion que celui transportait Laeticia et la garde rapprochée de Johnny.

David Hallyday, auteur de l'album de son père qui s'est le mieux vendu (Sang pour sang, en 1999), s'est par ailleurs récemment désolidarisé de l'album posthume de son père, indiquant qu'il n'avait "pas souhaité (y) participer", et qu'il n'avait "ni contacté Madame Laeticia Hallyday, ni d'ailleurs été contacté par elle, durant le mois de janvier 2018".

Comme le rappelle Candice Mahout, "Laeticia en est arrivée à tout gérer de la carrière de Johnny. Sur un tapis rouge, c'est elle qui disait à Johnny à qui il pouvait répondre. C'est elle qui gérait sa communication sur les réseaux sociaux. Elle qui lui a présenté une nouvelle jeune garde de musiciens (Yarol Poupaud, Yodelice), elle était en studio. C'était une main de fer dans un gant de glamour".

Erreur lors du chargement du média :
Source introuvable