Pourquoi les fans de Harry Potter sont furieux contre J.K. Rowling

Les fans d'Harry Potter s'agacent des nouvelles révélations de J.K. Rowling sur l'homosexualité de Grindelwald, absente de l'oeuvre elle-même. 
J. K. Rowling
L'écrivaine J. K. Rowling. AFP

C'est devenu la spécialité de J.K. Rowling: révéler des détails de l'univers d'Harry Potter, bien après publication des livres. Les fans ont été ravis d'apprendre qu'il existait un Poudlard en Amérique et que les frais de scolarité de l'école de magie sont gratuits. Mais d'autres révélations commencent à les agacer, comme le montre le torrent de messages qui afflue sur les réseaux sociaux ce lundi.

Les admirateurs de la saga reprochent à l'auteure d'insister sur l'homosexualité de Dumbledore, alors qu'elle n'a jamais été représentée ni dans les livres ni dans les films adaptés. La frustration du public, déjà exprimée par le passé, vient d'être ravivée par de nouvelles révélations de J.K. Rowling. Radio Times rapporte que dans les bonus du Blu-Ray des Animaux fantastiques: les crimes de Grindelwald, l'écrivaine évoque la relation amoureuse de Dumbledore (Jude Law) et Grindelwald (Johnny Depp):

"C'était passionné, et c'était une relation amoureuse. (...) Je suis moins intéressée par l'aspect sexuel - bien que je pense qu'il y avait une dimension sexuelle dans cette relation - que je ne le suis par les émotions qu'ils ressentaient l'un pour l'autre."

"Partout sauf dans les livres ou les films"

Problème: sentimentale au sexuelle, la relation qui a uni les deux sorciers (antérieures aux événements du film) est à peine suggérée à l'écran. De quoi générer de nombreuses réactions exaspérées. Beaucoup l'accusent notamment de vouloir attirer l'attention. "J.K. Rowling confirme que des personnages de ses livres et films sont gays partout sauf dans les livres ou les films", a ironisé un internaute. 

Ces nouvelles informations sur la sexualité de Dumbledore interviennent alors que l'auteure a plusieurs fois montré sa volonté de diversifier les origines ethniques et les identités sexuelles de ses personnages, toujours sans le notifier dans les livres ou dans les films. Sur les réseaux sociaux, les internautes rivalisent d'ingéniosité pour imaginer les révélations les plus absurdes. "Le choixpeau magique est anti-vaccin!", s'exclame l'un, tandis qu'un autre spécule sur les origines de Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom:

"J.K. Rowling: Voldemort était en réalité un vétéran de la guerre en Irak, handicapé et noir. 

Les fans d'Harry Potter: Vous allez en parler dans le prochain livre?

J.K. Rowling: MDR, certainement pas."