Paris: amputée d'une jambe, elle devient une star du Crazy-Horse

Née d'une malformation du pied, Viktoria Modesta a décidé à 20 ans d'être amputée. Elle se produira sur la scène du Crazy Horse jusqu'au 16 juin.
Viktoria Modesta
Viktoria Modesta se produit sur la scène du Crazy Horse jusqu'au 16 juin. Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP

Une combinaison de cuir, les cheveux relevés en chignon, un regard de braise: Viktoria Modesta, performeuse britannique de 31 ans amputée d'une jambe, enflamme la scène du Crazy Horse. En dansant sur sa prothèse pic à glace dans des mises en scène futuristes, elle offre jusqu'au 16 juin un "show bionique" au cabaret parisien. 

A chaque nouveau tableau, une nouvelle prothèse tantôt noire, couverte de cristaux, tantôt blanche à rayures noires en pointe effilée. 

"Toutes les filles sont très différentes dans la vie de tous les jours. Mais dès qu'elles arrivent sur scène, elles ont une beauté parfaitement symétrique. Moi je débarque au milieu de tout ça et je casse cette harmonie. et en même temps, j'apporte une touche esthétique très forte. Le contraste est parfait", explique la jeune femme sur notre antenne. 

"Il faut juste avoir une image positive de soi"

Pour le Crazy Horse qui a déjà accueilli par le passé des artistes aux profils atypiques comme Dita Von Teese ou Conchita Wurst, la collaboration avec Viktoria Modesta permet de mettre en scène "une autre vision de la femme, de la sensualité et de la beauté au 21e siècle". "Travailler avec Victoria, c'est très inspirant. Elle a fait de sa difficulté sa force", explique ainsi Zora Moonshine, une danseuse. . 

Dès septembre, Viktoria Modestaa se produira aux Etats-Unis, en Italie ou encore à Singapour. Et pour la performeuse de conclure: "c'est important de choisir sa propre vie et peu importe ce qu'il arrive à notre corps. Il faut juste avoir une image positive de soi".