Les 3 infos people: Jennifer Lopez, Christophe Dechavanne et Julia Roberts

Découvrez tout ce qu'il ne fallait pas manquer aujourd'hui du côté de la planète people.

Les 3 infos people: Jennifer Lopez, Christophe Dechavanne et Julia Roberts
Macon-Bureau-Pizzoli / AFP

Fusillade de Las Vegas: Jennifer Lopez reporte trois concerts

Quelques jours après la fusillade de Las Vegas, Jennifer Lopez a décidé de reporter trois de ses concerts prévus dans la ville du Nevada. Au moins 59 personnes ont trouvé la mort et 527 ont été blessées ce dimanche dans  lorsque Stephen Paddock, un Américain de 64 ans, a tiré sur la foule rassemblée pour un concert en plein air.

La star de 48 ans, qui s'y produit au Planet Hollywood Resort & Casino depuis 2016 avec son show en résidence All I Have, n'assurera pas les spectacles de mercredi, vendredi et samedi.

Tricherie à La roue de la fortune, Dechavanne assure avoir "exagéré"

Ce qui se passe dans les Grosses têtes reste dans les Grosses têtes. C'est ce que pensait sans doute Christophe Dechavanne, qui faisait mardi son retour dans l'émission de RTL. L'animateur y a fait des révélations sur La roue de la fortune, qu'il a présentée sur TF1 de 2006 à 2011, dévoilant avoir parfois un peu aidé des candidats.

Surpris de l'ampleur qu'ont pris ses propos, repris par de nombreux titres de la presse en ligne, Christophe Dechavanne a bien vite rétropédalé.

"Quand je conseillais les candidats sur la manière de pousser la roue, c’était fait à l’antenne à la vue de tout le monde et équitablement, a-t-il déclaré à TV Mag ce mercredi. Et de préciser: "C’était une indication et non une tricherie".

Julia Roberts était "une enfant gâtée égoïste" au début de sa carrière

Julia Roberts n'a pas dû se faire que des amis en arrivant dans le show-business. L'actrice américaine, qui va avoir 50 ans à la fin du mois, se confie dans une longue interview au magazine Harper's Bazaar. Dans l'entretien, la comédienne se confie sur son mariage, la maternité... et ses débuts à Hollywood.

Celle qui est devenue star en 1990 grâce à la comédie romantique Pretty Woman de Garry Marshall porte un regard sévère sur ses jeunes années: "J'étais ma priorité, une sale gosse égoïste qui courait dans tous les sens à faire des films".

Retrouvez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter