Angela Ponce, première candidate trans à Miss Univers

Dimanche 16 décembre 2018 se tenait à Bangkok la 67e cérémonie de Miss Univers. Pour la première fois, le concours comptait parmi ses candidates une femme trans, Angela Ponce, représentant l'Espagne. Un grand pas en avant historique.
Angela Ponce première candidate trans' à Miss Univers
67e cérémonie Miss Univers, Angela Ponce, première femme trans' candidate BFMTV

Angela Ponce n'a pas posé la lourde couronne de Miss Univers sur sa tête. Celle qui faisait pourtant partie des favorites parmi les 94 candidates a échoué de peu à intégrer le top 20. Mais elle le dit elle-même : "Je n’ai pas besoin de remporter le concours de Miss Univers, j'ai simplement besoin d'être là", raconte-t-elle en larmes à l'"AFP" juste après son élimination. Sa présence est en effet plus importante que sa victoire. Car elle devient la première femme trans à concourir pour le titre de Miss Univers.

Angela Ponce naît de sexe masculin en 1991 dans un village près de Séville. Mais l'identité qu'on lui a assignée n'est pas celle qu'elle ressent. Elle entame un traitement hormonal à l'âge de 16 ans et décide de recourir à une vaginoplastie à 24 ans. Mais  elle reste catégorique, ce n'est pas cette opération qui fait d'elle une femme : "Avoir un vagin ne m'a pas transformée en femme. J'étais une femme déjà avant ma naissance. Parce que mon identité elle est [dans ma tête], pas [entre mes jambes]. C'est ça qui détermine que je suis une femme", explique-t-elle à l'occasion du concours.

Élue Miss Espagne en juin dernier, elle devenait déjà la première femme trans à remporter ce titre dans la péninsule ibérique. Elle participe donc au concours de Miss Univers seulement six ans après l'ouverture du concours aux femmes trans. La couronne a été remportée par Catriona Gray, Miss Philippines. Du côté français, Eva Colas a été éliminée au premier tour. À titre informatif, il est important de rappeler qu'il ne serait pas possible que la France soit représentée par une femme trans. Les règles du concours de Miss France exige que les candidates soient nées femmes.

Malgré sa défaite, Angela Ponce a tout de même marqué l'histoire. Elle a été honorée d'un segment spécial lors de la compétition pour saluer sa participation. "Pour la suite, j'espère être capable de vivre dans un monde égal pour toutes et tous. Nous devons comprendre que nous sommes humains et nous devons chacun essayer de rendre nos quotidiens plus faciles", raconte-t-elle à "Insiders".

En plus de son travail de mannequin, Angela Ponce est membre de la fondation Daniela, une ONG qui vise à éradiquer les traumatismes psychologiques que peuvent subir les personnes trans. "Nous pouvons élever une nouvelle génération d'êtres humains beaucoup plus tolérants et respectueux", espère-t-elle. Une chose est sûre, son courage et sa persévérance participent à la création de cette nouvelle génération !