Michèle Laroque raconte son addiction à l'opium: "Je parlais aux plantes, qui me répondaient"

La comédienne de Pédale Douce raconte avoir sombré dans l'alcool et la drogue. Elle évoque comment elle a pu s'en sortir grâce au soutien d'une de ses amies.
Michele Laroque dans Ambition Intime
Michele Laroque dans Ambition Intime M6

Michèle Laroque a dévoilé lundi soir dans Une ambition Intime une partie sombre de sa vie. La comédienne de Pédale Douce raconte en effet son addiction à l'alcool et à la drogue.

"J'étais dans des bandes idiotes, des fêtes avec des mecs violents", s'est-elle souvenue, avant d'évoquer ses relations douloureuses avec son père, un homme très strict: "J'ai eu une adolescence difficile. Je suis allée vers des groupes de gens qui allaient mal."

"Des doses, je te dis pas..."

Son entourage a succombé à la drogue. "J'ai des copains qui sont morts d'overdose", raconte-t-elle, avant d'ajouter: "Ma sensation, c'est que je n'avais pas ma place sur terre." A l'époque, elle est accro à l'alcool et à l'opium: 

"Ils ont été interdits depuis. Des doses, je te dis pas... Et avec de l'alcool. J'étais... pas là. Je parlais aux plantes, qui me répondaient, je me suis fait pas mal de copines. C'est ma façon, certainement très lâche, de m'enlever cette souffrance qui était insupportable."

Si Michèle Laroque peut témoigner aujourd'hui, c'est grâce à son amie, Valérie Lacaze: "J'avais Valérie que j'adorais, et qui ne m'a plus parlé à partir du moment où j'ai trop déconné, par amour pour moi, sûrement. Elle m'a d'ailleurs tellement manquée que je suis revenue sur Terre pour retrouver mon amie de toujours. C'était mon âme sœur."