Les 3 infos people: Richard Gere, Alain Delon et Pamela Anderson

Découvrez tout ce qu'il ne fallait pas manquer aujourd'hui du côté de la planète people. 

>> Richard Gere blacklisté à Hollywood à cause du Tibet

Celui qui fut l'un des sex-symbols d'Hollywood, un des acteurs les mieux payés, a subi un exil forcé. "Récemment, quelqu'un m'a dit qu'il ne pouvait pas produire un film avec moi, parce que cela risquerait de déranger les Chinois", a indiqué l'acteur au Hollywood Reporter. 

Selon lui, c'est son engagement politique, et en particulier ses prises de position en faveur du Tibet, qui a détourné Hollywood. Depuis plus de trente ans, Richard Gere défend la cause des Tibétains. Ami personnel du Dalaï-lama, l'acteur est interdit d'entrer sur le territoire chinois. 

Cette affaire démontre une nouvelle fois l'influence grandissante de la Chine sur Hollywood. Malgré les semi-échecs des coproductions sino-américaines (comme La Grande muraille avec Matt Damon), la Chine reste un marché très lucratif pour le cinéma hollywoodien. 

>> Alain Delon publie une lettre ouverte de soutien à François Fillon

A trois jours du premier tour de l'élection présidentielle, l'acteur mythique a livré "quelques lignes" écrites "spontanément" en faveur de la candidature de François Fillon.

"J'ai déjà parcouru une bonne partie du chemin de ma vie, avec la foi en ma patrie, qui aujourd'hui doit choisir son destin. J'ai toujours voué, publiquement, une admiration sans faille au Général de Gaulle. C'est l'essentielle raison de ces quelques lignes, écrites, spontanément, comme une impérieuse nécessité", commence le comédien légendaire.

>> Pamela Anderson soutient Jean-Luc Mélenchon

Pamela Anderson, ex-naïade à maillot rouge et ardente défenseuse de la cause animale et de Julian Assange, a apporté le 17 avril dernier son soutien à Jean-Luc Mélenchon. Il faut dire que le candidat de la France insoumise est le seul à promettre à Julian Assange et Edward Snowden la nationalité française s'il est élu. 

Jean-Luc Mélenchon a également tout un volet de son programme consacré à la condition animale. Il n'en fallait pas plus pour convaincre Pamela Anderson qui publie un message sur le site de sa fondation, titré "Assange, Mélenchon et les animaux", dans lequel elle présente le candidat comme un "fidèle ami des animaux, un champion du changement climatique et un adepte convaincu de la justice pour tous". 

Retrouvez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter