Les 3 infos people: Cyril Hanouna, Yann Barthès et Prince

Capture d'écran / AFP

Découvrez tout ce qu'il ne fallait pas manquer aujourd'hui du côté de la planète people. 

Cyril Hanouna choque en "piégeant" des homosexuels en direct dans Touche pas à mon poste!

Jusqu'où ira Cyril Hanouna pour faire rire? Le présentateur de l'émission Touche pas à mon poste! a de nouveau créé la controverse en "imitant" un homosexuel avec une panoplie de clichés. Jeudi 18 mai, l'animateur déjà controversé a posté une annonce sur un site de rencontres homosexuelles dans le but d'avoir une réponse en direct à l'antenne de C8. 

"Bonjour, je me présente, Jean-José, 1,85m, très sportif et super bien monté. Cherche relation courte ou longue selon feeling, bisexuel, je vous invite à déjeuner, et qui sait, peut-être qu'après je vous dégusterai. PS: j'aime quand on m'insulte." Une personne se nommant Matthieu a donc répondu à l'annonce, ce qui a donné lieu à cette scène un peu gênante.

Yann Barthès est-il un "gros connard" pour le directeur de la communication d'Emmanuel Macron?

Emmanuel Macron, à la sortie du premier tour, a fêté sa qualification avec ses proches et des personnalités de la société civile à la Rotonde, brasserie parisienne chic. Lors de cette petite soirée festive, le journaliste de Quotidien Paul Larrouturou avait interpellé l'ancien ministre de l'Economie sur ce choix de restaurant, établissant le parallèle entre la Rotonde et le Fouquet's, si marquant de la présidence Sarkozy.

Une comparaison qui n'a pas du tout plus aux communicants de l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron, qui ont très mal réagi à cet accès d'impertinence. Sylvain Fort, directeur de la communication d'Emmanuel Macron, aurait été jusqu'à restreindre au maximum l'accès au candidat aux équipes de reporters de Quotidien, et aurait qualifié de "gros connard" et de "débile profond", affirme Le Monde. Une seconde amabilité que le principal intéressé a démenti après lecture de l'enquête, tient à préciser le quotidien dans son article.

Les six frères et soeurs de Prince sont ses seuls héritiers

Une dizaine de personnes s'étaient manifestées auprès de la justice américaine comme étant des héritiers du chanteur Prince. L'artiste, sans enfant, s'était éteint sans laisser de testament. Finalement, un juge du Minnesota a tranché vendredi une longue bataille en justice: les six frères et sœurs du "kid de Minneapolis" sont ses seuls héritiers.   

L'artiste légendaire aurait laissé derrière lui un joli pactole de 300 millions de dollars selon le DailyMail. Une somme à laquelle s'ajoute son catalogue musical, estimé à plus de 500 millions de dollars. 

Retrouvez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter