Le rappeur ASAP Rocky condamné à de la prison avec sursis pour violences

Le célèbre rappeur, ainsi que deux membres de son entourage, "sont reconnus coupables de violences et condamnés à une peine avec sursis" après une rixe fin juin à Stockholm. 
ASAP Rocky
ASAP Rocky Patrick Kovarik - AFP

Le rappeur américain ASAP Rocky a été condamné mercredi en Suède à de la prison avec sursis pour violences après une rixe fin juin à Stockholm.

Le célèbre rappeur, ainsi que deux membres de son entourage, "sont reconnus coupables de violences et condamnés à une peine avec sursis", a écrit le tribunal de Stockholm dans son jugement. 

Ils "ont agressé la victime en la frappant et en lui donnant des coups de pied alors qu'elle était allongée au sol", a ajouté le tribunal. Ensemble, ils devront payer 12.500 couronnes (1.200 euros) au titre des dommages et intérêts à leur victime.

Relations tendues entre les Etats-Unis et la Suède

ASAP Rocky avait été arrêté après une bagarre dans la rue le 30 juin et placé en détention au motif qu'il existait "un risque de fuite" à l'étranger. Libéré le 2 août à l'issue de trois jours de procès et rentré aux Etats-Unis, il n'était pas présent lors du prononcé.

L'affaire a tendu les relations entre les Etats-Unis et la Suède. Le président Donald Trump a accusé fin juillet Stockholm de mépriser le sort des Noirs américains et a dépêché au procès son envoyé spécial chargé des Affaires liées aux otages, Robert O'Brien.