Le chanteur Rachid Taha est mort

Le chanteur Rachid Taha, ex-leader du groupe Carte de séjour, vient de mourir, à l'âge de 59 ans.
Rachid Taha
Le chanteur Rachid Taha, en décembre 2012. Thomas Bregardis - AFP

Sa reprise de Douce France, avec le groupe Carte de Séjour en 1986, est dans toutes les mémoires. Le chanteur Rachid Taha vient de mourir à l'âge de 59 ans, d'une crise cardiaque dans la nuit de mardi à mercredi, a annoncé sa famille. Il allait fêter son 60e anniversaire le 18 septembre prochain.

"Son fils Lyes, sa famille, ses proches, tous ses amis et son label Naïve, ont le regret et l'immense tristesse d'annoncer le décès de l'artiste Rachid Taha, survenu cette nuit suite à un arrêt cardiaque à son domicile des Lilas", indique le communiqué transmis à l'AFP.

Taha était une des personnalités fortes et attachantes de la scène rock hexagonale dès ses débuts en 1981 avec Carte de Séjour, dont il était le charismatique leader. Avec ce groupe, Taha, né en Algérie en 1958 et arrivé en France à 10 ans, se fit le porte-drapeau de la communauté française d'origine maghrébine de seconde génération. Participant à la Marche des Beurs, en 1983, il regrettait la récupération par SOS Racisme et Touche pas à mon pote. "Elle (la Marche des beurs) a été très tôt récupérée par les têtes pensantes de SOS Racisme et de Touche pas à mon pote. Rien que ce slogan! Moi, justement, je voulais qu’on y touche aux potes, qu’on les serre dans nos bras", livrait-il à Télérama en 2007.
    
Une chanson illustra cet engagement qui ne le quitta jamais, même bien après dans sa carrière solo, "Douce France", dont il proposa une réinterprétation un brin ironique. "Au départ, la musique était un outil pour faire changer les choses",  évoquait-il en 2004 dans Le Parisien.

Rock The Casbah

Le groupe se sépare en 1989 après trois albums, Carte de Séjour, Rhorhomanie et Deux et demi. Rachid Taha entame une carrière solo et sort un premier album intitulé Barbès, en 1991. Suivront neuf albums studio et deux live, dont 1, 2, 3 Soleils, avec Khaled et Faudel, en 1999, avec des tubes tels que Ya Rayah et Abdel Kader. En 2004, figure sur l'album Tékitoi, sa reprise de Rock The Casbah, le tube des Clash, mêlée de musique orientale.

Selon Le Parisien, Rachid Taha venait d'achever un nouvel album qui devait sortir début 2019.

Erreur lors du chargement du média :
Source introuvable