Kim Kardashian reçoit des milliers de lettres de détenus lui demandant d'aider à leur libération

Kim Kardashian, qui a aidé deux femmes condamnées à perpétuité à être libérées, est désormais sollicitée par des milliers de détenus à travers les Etats-Unis.
Kim Kardashian
Kim Kardashian Chris Delmas - AFP

Suivie par plus de 124 millions de personnes sur Instagram, Kim Kardashian est chaque jour assaillie de dizaines de milliers de commentaires et messages sur les réseaux sociaux. Mais c'était sans compter les milliers de lettres qu'elle reçoit désormais chaque jour de la part de détenus américains.

D'après le tabloïd TMZ, de nombreux prisonniers ont décidé d'écrire à la star, afin qu'elle et son équipe juridique les aident à être graciés et obtenir leur libération. Le site précise que la business woman a d'ailleurs hérité d'un nouveau surnom auprès des détenus et de leurs gardiens: "The Princess of Prison Reform" (soit, en français, "La princesse de la réforme carcérale"). 

Deux femmes libérées grâce à son aide

Ces réactions interviennent après que Kim Kardashian a aidé Cyntoia Brown, condamnée à perpétuée, à retrouver sa liberté. Âgée de 30 ans, elle avait été condamnée pour avoir tué, à 16 ans, un homme qui avait payé pour coucher avec elle. Elle sera libérée le 7 août prochain. "Le système ne fonctionne pas [...] J'ai contacté mes avocats hier pour voir ce que nous pouvons faire pour régler cette situation", avait écrit l'épouse de Kanye West en novembre 2017 sur Twitter, avant de prendre les choses en main. 

En juin 2018, Kim Kardashian avait également obtenu de Donald Trump la libération d'Alice Marie Johnson, 63 ans. Impliquée dans un trafic de cocaïne et condamnée en 1996 à la perpétuité réelle, elle était présentée comme une détenue modèle.