"Je ne demande qu'une chose, c'est qu'on redevienne amis": après les insultes à TF1, Hanouna joue la carte des sentiments

L'animateur-star de C8 est revenu sur les insultes qu'il a proférées à l'encontre des dirigeants de TF1 mercredi. 24 heures plus tard, il souhaite regagner leur amitié. 
Cyril Hanouna
Cyril Hanouna Canal +

C'est sur un ton très apaisé que Cyril Hanouna s'est adressé à la direction de TF1, ce jeudi soir dans Touche pas à mon poste!. Celui qui insultait la Première chaîne en direct sur C8 mercredi (des "abrutis" "cons comme la lune" qui font "les connards") est revenu sur les liens très forts qui l'unissaient, jadis, à ceux sur qui il a déversé son courroux:

"Je ne demande qu’une chose, c’est qu’on redevienne amis. Il faut arrêter avec ces guerres", a notamment déclaré l'animateur au sujet de Xavier Gandon et Ara Aprikian, les deux patrons de TF1 qui lui "pétaient les couilles" 24 heures plus tôt. 

"Je vous dis toujours la vérité"

Quelques heures avant ces voeux d'amitié, TF1 réagissait à la pluie d'insulte dont elle avait fait l'objet la veille: "Nous étudions toutes les voies juridiques possibles", affirmait la chaîne au Parisien. C8, de son côté, tentait d'arrêter l'incendie en témoignant son "respect" sur Twitter aux dirigeants insultés. "Baba", lui, loue sa propre authenticité: 

"Je vous dis toujours la vérité et c’est ce qui me vaut parfois des problèmes, mais je ne vais pas changer pour ça", a-t-il ainsi promis à ses téléspectateurs ce jeudi. "Si à un moment on me dit de jouer un rôle à la télé, j’arrêterai."

Les "coups bas" d'Ara Aprikian

Car si Cyril Hanouna s'en est pris à Ara Aprikian, c'est parce qu'il a été "blessé" par les deux patrons qui travaillaient sur C8 avant de rejoindre la Une: "J'étais très ami avec Ara Aprikian. On a monté C8 ensemble (...) Quand il est parti, je croyais qu’on allait rester potes. Et il m’a fait plusieurs coups bas." Il cite, notamment, l'émission Cinq à sept avec Arthur: "Le projet s’appelait Killer TPMP", assure-t-il.

Surtout, c'est le fait que Camille Combal, son "petit frère", ne puisse se rendre sur le plateau de Touche pas à mon poste!, qui l'a heurté. L'animateur accuse TF1 d'empêcher cet ancien chroniqueur de TPMP! de faire sa promotion sur son plateau: "C'est vrai que j'ai été un peu excessif dans mes propos. C'est parce que quand on touche à la famille (...) j'ai pété un câble et ça m'a extrêmement peiné". 

"Je ne m'excuse pas"

Si certains espéraient des excuses de Cyril Hanouna, il n'auront pas été servis: "Je ne reviens pas, et je ne m'excuse pas sur le fait que je ne suis pas du tout content que TF1 ne nous laisse pas avoir Camille Combal. Ça, vraiment, je ne l'excuserai jamais."

En revanche, il laisse aux deux dirigeants insultés la chance d'essayer d'arranger la situation: "Ara et Xavier, si vous m’écoutez, on était quand même hyper potes ensemble. J’ai essayé de reprendre contact avec vous cet été, de vous envoyer des SMS (...) Là vous fermez complètement la porte (...) La télé, l’économie, l’argent c’est une chose, mais l’amitié c’est plus important. Je pense on ferait mieux de se reparler." Une séquence à retrouver en intégralité sur le site de C8