James Brown: plusieurs proches affirment dans une nouvelle enquête que le chanteur a été assassiné

Les proches de James Brown affirment qu'il a été assassiné. Ils demandent une nouvelle autopsie et l'ouverture d'une enquête criminelle.
James Brown en 2002
James Brown en 2002 Don Emmert - AFP

Treize personnes de l'entourage de James Brown exigent une nouvelle autopsie du célèbre musicien pour éclaircir les conditions de sa mort, rapporte CNN au terme d'une longue enquête consacré au "Godfather of Soul".

Parmi ces personnes figurent la quatrième épouse de James Brown, Tomi Rae, et le docteur Marvin Crawford, l'homme qui a signé le certificat de décès du chanteur en décembre 2006. Ce dernier affirme également dans une interview accordée à CNN qu'il n'a jamais cru que James Brown était mort de causes naturelles. 

"Il a changé trop rapidement", explique-t-il. "Ce n'était pas le genre de patient à faire une crise cardiaque. Et il est mort cette nuit [d'une insuffisance cardiaque congestive, NDLR] et je me suis demandé: 'qu'est-ce qui a cloché dans cette chambre?"

Marvin Crawford cite également une information troublante apprise de la bouche d'une infirmière: des résidus de drogue auraient été retrouvés dans le tube respiratoire de James Brown. "Des questions légitimes se posent sur la mort de James Brown et celles-ci ne peuvent être uniquement résolues par une autopsie et une enquête criminelle", écrit Thomas Lake, le journaliste de CNN qui signe cette longue enquête

Violences conjugales et intimidations

Débutée en 2017, elle s'appuie sur des documents fournis par la chanteuse Jacqueline Hollander. Proche du chanteur dans les années 1980, elle affirme "sans aucun doute" que James Brown a été assassiné. Elle accuse également le chanteur de viol. Celui-ci, dit-elle, l'aurait menacé de mort si elle le dénonçait. Sept personnes interrogées par CNN ont confirmé les dires de la chanteuse, précisant qu'elle a été surveillée pendant plusieurs années par James Brown.

L'enquête de CNN explore aussi la mort d'Adrienne Brown. Troisième épouse du chanteur, elle a succombé en janvier 1996 à une overdose de calmants après une opération de chirurgie esthétique. Selon Jacqueline Hollander, elle aussi aurait été assassinée.

Victime de violences conjugales, Adrienne Brown voulait porter plainte contre James Brown et le faire condamner. Le chanteur aurait cependant engagé des hommes de main pour faire pression sur Adrienne Brown et la contraindre à abandonner les poursuites. Sa mort en janvier 1996 l'empêchera de poursuivre son combat judiciaire. Un combat que poursuit aujourd'hui son amie Jacqueline Hollander.