Johnny Hallyday: un cortège funéraire sur les Champs-Elysées avant un hommage musical grandiose

Après les hommages nombreux et unanimes ayant suivi l'annonce de la mort de Johnny Hallyday, l'heure était jeudi aux préparatifs d'une cérémonie d'adieu à la hauteur de celui que le président Macron a qualifié de "héros français".

EMMANUEL DUNAND / AFP

On en sait plus sur le "au revoir" de la France à l'une de ses plus grandes stars contemporaines. Le cortège funéraire pour l'hommage à Johnny Hallyday partira samedi à midi de la place de l'Etoile pour descendre l'avenue des Champs-Elysées en direction de l'église de la Madeleine, dans le centre de Paris, a annoncé jeudi le manager du chanteur. 

Le convoi sera suivi "d'une équipe de motards et bikers", soit "500 à 700" deux roues, a indiqué Sébastien Farran au cours d'une conférence de presse commune avec le préfet de police de Paris Michel Delpuech, détaillant les conditions de cet "hommage populaire" annoncé par l'Elysée pour le chanteur décédé dans la nuit de mardi à mercredi.

>> A LIRE AUSSI - EN VIDEO - Johnny Hallyday: le parcours prévu de "l'hommage populaire" samedi à Paris

"L'ensemble de cette déambulation sera ponctué d'une musique live jouée sur la scène du parvis de la place de la Madeleine" où joueront des musiciens de Johnny, a ajouté M. Farran.

A l'extérieur de l'église de la Madeleine, où une cérémonie religieuse se déroulera au cours de laquelle le président Emmanuel Macron prendra brièvement la parole, de grands écrans seront installés pour le public. L'épouse du chef de l'État, Brigitte Macron est allée se recueillir mercredi au domicile des Hallyday à Marnes-la-Coquette. Le chef de l'État et son épouse ont prévu de se rendre aux obsèques 

Inhumé aux Antilles

BFMTV indique également qu'un départ vers 11h, samedi, se fera depuis le funérarium du Mont-Valérien à Nanterre, où la dépouille du chanteur a été transférée jeudi matin, non loin de sa demeure de Marnes-la-Coquette.  

Par ailleurs, un message "Merci Johnny" sera projeté sur la Tour Eiffel ainsi que sur la façade de l'AccorHotels Arena ce week-end, comme l'a annoncé la maire de Paris, Anne Hidalgo, sur Twitter.

Le chanteur sera ensuite inhumé à Saint-Barth, aux Antilles, selon une information de RTL confirmée par BFMTV. La famille du chanteur y possède une maison, où ils se rendaient régulièrement et passaient toutes leurs vacances.

>> A LIRE AUSSI - Jade et Joy: les deux filles qui ont bouleversé la vie de Johnny Hallyday

Prières et sécurité

En attendant le dernier adieu à Johnny, les fans du rockeur sont conviés ce jeudi soir à une veillée de prières à l'église Saint-Roch, la paroisse parisienne des artistes. Une seconde est prévue dimanche.

Côté sécurité, cet événement est placé sous haute surveillance. "Près de 1.500 policiers et gendarmes seront dédiés à la sécurisation de l'événement", avec une "escorte d'honneur du cortège", a annoncé M. Delpuech.

"Je prendrai un arrêté de 'zone de protection' qui englobera la place de l'Etoile, les Champs-Elysées, la Concorde et la place de la Madeleine, pour permettre aux policiers et gendarmes de réaliser des opérations de contrôle", a poursuivi le préfet, expliquant s'appuyer sur la loi "sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme" votée récemment. "L'objectif est de détecter des individus qui viendraient là avec des finalités qui n'ont rien à voir", a-t-il fait valoir.

Plusieurs stations de métro seront fermées et la circulation sera interdite dès vendredi à 23H30 sur la rue Royale, et dès 08H00 samedi sur les Champs-Elysées.

"La disparition de Johnny Hallyday a suscité dans notre pays une émotion d'une intensité qui n'a guère d'antécédent", a souligné Michel Delpuech. Le dispositif de samedi, dont "les modalités ont été convenues entre la famille, les proches de Johnny Hallyday et la présidence de la République", doit permettre le "recueillement, la sérénité, la dignité nécessaire mais aussi la proximité (...) dans des conditions qui garantiront la sécurité" de tous, a-t-il ajouté.