Didier Bourdon: "Il n’y pas photo entre Les Nuls et Les Inconnus"

Dans une nouvelle interview, l'humoriste s'en prend aux Nuls, affirmant que les Inconnus sont "plus populaires qu’eux aujourd’hui".
Didier Bourdon, Pascal Legitimus et Bernard Campan en 2014 pour la promotion de
Didier Bourdon, Pascal Legitimus et Bernard Campan en 2014 pour la promotion de "Les Trois frères, le retour" Joël Saget - AGP

En pleine promotion de Nicky Larson, le nouveau film de Philippe Lacheau, Didier Bourdon est revenu sur la rivalité qui opposait, dans les années 1990, Les Inconnus aux Nuls. 

"Et je serais même un peu plus dur aujourd’hui, explique l'acteur dans Paris Match, car Dominique Farrugia a eu des mots peu tendres envers nous récemment. Ce n’était pas très élégant de sa part de dire à la sortie des 3 frères le retour que nous nous étions retrouvés pour payer nos impôts".

Le comédien en parle d'autant plus librement aujourd'hui qu'il estime "qu’il n’y pas photo entre Les Nuls et Les Inconnus": "Nous, on a fait de la télé, du théâtre, du cinéma, on a eu des Victoires de la musique, un Molière, un César", énumère-t-il fièrement.

"Citez-moi un sketch des Nuls?"

"Nous, nous écrivions nos sketchs", ajoute l'humoriste. "Ceux des Nuls, c’était beaucoup l’œuvre de Jean-Marie Bigard. Qui le souligne volontiers d’ailleurs: 'Ils ne s’en vantent pas.' Citez-moi un sketch des Nuls?" Lorsque Paris Match lui répond Tonyglandil, il lance:

"C’est Bigard! Jacques Martin, c’est de la parodie! Alors que les sketchs des Inconnus, tout le monde s’en souvient. Ce n’est pas de notre faute si on est plus populaires qu’eux aujourd’hui…"