Brigitte Macron a une phobie qui pourrait la pénaliser dans son rôle de première dame

Brigitte et Emmanuel Macron à l'Elysée pour l'investiture le 14 mai 2017. S.Cardinale/Corbis via Getty Images

Brgitte Macron et son époux ont beau être inséparables, il y a bien un détail qui pourrait l’empêcher d’accompagner le président dans tous ses déplacements.

Propulsée sur le devant de la scène politique pendant la campagne présidentielle, Brigitte Macron était présente aux côtés de son époux, en déplacement aux quatre coins de la France.

Les plus observateurs auront tout de même remarqué que la première dame n’était pas là lorsqu'Emmanuel Macron s’est rendu à Alger ou à Berlin pour rencontrer la chancelière allemande Angela Merkel. Et la raison de cette absence est très simple. Brigitte Macron préfère, dans la mesure du possible, éviter de mettre les pieds dans un avion.

A LIRE AUSSI >> Brigitte Macron, "c'est la part non négociable d'Emmanuel Macron"

Comme beaucoup de monde, Brigitte est aviophobe, une peur bleue contraignante lorsqu’il s’agit d’accompagner son mari à l’étranger. "Une phobie de l'avion qui l'a empêchée d'accompagner Emmanuel Macron à New York, Berlin ou Alger lorsqu'il tentait de polir sa stature internationale. Voyager à côté d'elle dans les airs, c'est l'assurance d'arriver avec la main broyée, s'amuse un conseiller du candidat qui a vécu l'expérience", explique François-Xavier Bourmaud dans son ouvrage Les coulisses d'une victoire aux éditions de l'Archipel. 

"Elle le suit dans presque tous ses déplacements de campagne. Il n'y a guère qu'à l'étranger qu'elle n'apparaît jamais", poursuit le journaliste politique au FigaroTrès investie dans son rôle de première dame, Brigitte Macron sera, quoiqu’il arrive, très occupée, même en restant sur le sol français.

A LIRE AUSSI >> Comment Brigitte Macron tiendra-t-elle son rôle de Première dame?

Retrouvez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter