Booba à Kaaris: "La Tunisie, ça va pas le faire, frère"

Booba a bien reçu le contrat de son combat avec Kaaris et confirme son engagement. Il refuse cependant de se battre en Tunisie. 
Kaaris et Booba
Kaaris et Booba Twitter - AFP

Le combat entre Booba et Kaaris est en bonne voie. Le Duc de Boulogne a annoncé sur Instagram ce vendredi 8 février qu'il avait bien reçu le contrat du rappeur de Sevran. Avant de le signer, Booba a seulement quelques modifications à apporter. Et pas des moindres:

"Armaaaaand! [le second nom de Kaaris, NDLR] La Tunisie, ça va pas le faire, frère", a-t-il indiqué dans une vidéo postée sur le réseau social. "On va te renvoyer le contrat et tu vas t'arranger. Je sais pas ce que tu as là-bas, ton équipe ou quoi. On va te renvoyer un truc et pas de problème."

Il ajoute, confirmant le combat avec son rival: "Je suis chaud depuis le départ. Mais on va le faire pas loin de Paname, comme ça les supporteurs peuvent venir voir le niquage de mère. Donc Luxembourg, Suisse, Belgique..."

"Un grec sans frites sauce samouraï"

En légende de la vidéo, Booba a aussi précisé qu'il voulait son sandwich grec sans frites et avec de la sauce samouraï. Un détail absent du contrat envoyé par Kaaris. Dans un précédent message, Booba avait en effet indiqué qu'il préférait ne pas être payé et exigeait à la place "un grec sans frites sauce samouraï supplément merguez pain pita salade tomate oignons." 

"Et bonne chance pour ta prépa en plein ramadan t’es archi crédible", conclut Booba en direction de Kaaris. "Tu vois, c’est comme ça qu’on fait du business, tu envoies un contrat... on fait nos modifs... on se met d’accord et on signe. Ce que tu aurais dû faire depuis le début."