Le contrat d'un footballeur annulé à cause... de Google Traduction

Une grossière erreur de traduction empêche le transfert du joueur vers son nouveau club. 
Le contrat d'un footballeur annulé à cause...de Google Traduction
Agencia de Noticias ANDES / Wikipedia Commons

A quelques jours seulement de la clôture du mercato hivernal, cette histoire fait beaucoup rire le petit monde du football.

Bryan Cabezas, joueur équatorien appartenant au club italien de l'Atalanta Bergame, devait s'engager pour six mois auprès de l'équipe argentine du CA Independiente. Les deux clubs se sont mis d'accord, le joueur voulait retourner jouer en Amérique du Sud, l'affaire semblait conclue.

Mais comme le précise SoFoot, c'était sans compter sur l’amateurisme du club de Buenos Aires, qui a eu la bonne (mauvaise) idée d'utiliser un logiciel de traduction automatique afin de rédiger le contrat en version anglaise. Et visiblement, le service juridique n'a pas pris la peine de retirer les noms propres lors de la traduction. Grossière erreur... Le nom du joueur, Cabezas, signifie têtes en français. Ainsi, en version anglaise, l'équatorien se nomme désormais Bryan Heads (tête en version anglaise), rendant le contrat caduc... 

Aux deux clubs de tout reprendre depuis le début, avec l'aide d'un vrai interprète peut-être?