EN VIDEO - Cet homme s’injecte quotidiennement du venin de serpent

BFMTV

Une pratique qui pourrait sauver celle de milliers d'autres.

Depuis près de trente ans, Steve Ludwin s'injecte du venin de serpent quotidiennement. 

Une pratique qui a failli lui coûter la vie mais qui pourrait sauver celle de milliers d'autres. En effet, grâce à lui, des chercheurs tentent de créer un nouveau type d'antivenin. 

"Ils se sont rendus compte qu'ils pouvaient utiliser mon sang et mes anticorps pour créer un nouvel antivenin qui est dérivé du sang humain et qui est plus rentable", explique-t-il.