Nvidia : le ray-tracing va arriver sur des GeForce... non RTX !

Si l’activation de certains effets de ray-tracing est possible sur des GeForce 10, l’impact sur les performances devrait être assez important. 

L’info

Vous avez bien lu le titre : si vous avez une Geforce 10, vous allez bientôt pouvoir profiter d’une mise à jour des drivers qui va vous permettre d’activer le ray-tracing dans les (rares) jeux compatibles. Alors que Nvidia affirmait récemment que seules ses cartes de dernière génération (RTX) étaient à même reproduire ces effets en temps réel, pas moins de 10 GPU non RTX prendront en charge des fonctions de ray-tracing.

•    GTX 1060 6GB
•    GTX 1070
•    GTX 1070 Ti
•    GTX 1080
•    GTX 1080 Ti
•    Titan X
•    Titan XP
•    GTX 1660
•    GTX 1660 Ti
•    Titan V

Ce que cela implique

Il faut tout d’abord pointer du doigt la communication bancale de Nvidia : annoncer que seuls ses cœurs RT étaient à même de rendre des effets ray-tracing en temps réel pour finalement l’activer sur certaines cartes de la génération précédente est maladroit (certains pourraient aller jusqu'à dire mensonger) et pourrait agacer ceux qui ont investi dans les RTX justement pour cette fonction.

Mais de l’autre côté, il faut mettre en lumière deux éléments : d’une part il y a plusieurs types de rendu ray-tracing actuellement dans les jeux. La simulation des effets de réflexions (eau, verre, etc.), la simulation des effets d’ombres et celle des effets de lumières. Les développeurs peuvent activer un ou plusieurs effets selon leurs besoins. D’autre part, l’impact sur les performances semble important quand on utilise un GPU qui n’embarque pas de cœurs RT.

Selon Nvidia, qui a répondu à des questions de Gizmodo, quand une GTX 1080 tourne à 50 i/s sous Battlefield V et à 20 i/s à Metro Exodus (en 1440p), une RTX 2080 affiche 70 i/s sous Battlefield V (+40%) et 50 i/s sous Metro Exodus (+150%). Autant dire qu’il va falloir être modeste avec les GTX1060 !

Le contexte

Erreur lors du chargement du média :
Source introuvable

L’annonce de Nvidia lors de la GDC fait suite à une démonstration de la part du nouveau moteur de rendu 3D de Crytek, le CryEngine. Une démonstration dans laquelle les effets de ray-tracing en temps réel étaient restitués… par une Radeon Vega 56 ! Ce, alors même que le PDG de Nvidia, Jensen Huang, soulignait l’absence de ray-tracing dans les Radeon...  La bataille des mots - et des technologies - autour du ray-tracing ne fait que commencer.

Source : Gizmodo