Google réinvente la radio avec un fil d’actualités audio personnalisé

L’assistant de Google sera bientôt prêt à vous lire des informations sélectionnées en fonction de vos intérêts et renouvelées en permanence.
Google Home
Google

Si les assistants vocaux peuvent déjà vous énumérer les news, les contenus proposés par les médias sont les mêmes pour tous les utilisateurs. Google veut bouleverser cet usage et personnalisé à l’extrême ce service avec un fil d’actualités adapté à chaque personne, accessible partout, à tout moment et constamment renouvelé comme il l'annonce dans une note de blog.

Le géant américain annonce avoir travaillé à ce projet tout au long de l’année avec Associated Press, Hollywood Reporter, Universo Online et le South China Morning Post. Le résultat, c’est un prototype reposant sur l'intelligence artificielle de Google Actualités, permettant de puiser dans le vivier d’articles de l’agrégateur de news mais piochant aussi dans des journaux télévisés. Lorsque vous demanderez à Google Assistant de vous lire les informations, il commencera par quelques brèves sur des sujets qui vous intéressent habituellement, puis approfondira certaines histoires dans des formats plus longs. Vous pourrez suspendre, revenir en arrière ou interrompre le flux. L’idée étant d’accompagner l’utilisateur où qu’il soit, durant son trajet jusqu’à son travail, lors de son jogging ou encore à son lever le matin.

Une aide financière pour les médias

Google News Initiative apporte une aide financière a à des agences de presse comme KQED et McClatchy pour développer les conditions de production audio en interne adéquates comme l’installation de cabines de son. Les actualités audio sur Google Assistant seront d'abord diffusées en anglais par Google Assistant aux États-Unis. Les éditeurs du monde entier qui produisent du contenu en langue anglaise sont invités à soumettre leurs flux dès maintenant.

Erreur lors du chargement du média :
Source introuvable

Cette personnalisation à l’extrême des informations pose problème et risque de replier encore davantage les gens sur leur communauté. Vous pourriez ainsi ne jamais entendre parler des gilets jaunes, si vous avez passé votre temps à consulter des recettes de cuisine sur Google. Enfin, la démonstration vidéo mise en ligne sur YouTube laisse dubitatif. Même lorsque les informations sont lues par de vraies personnes et non une intelligence artificielle, le ton et l’enchaînement des news est tellement plat et monocorde que cela donne instantanément envie d'arrêter. La radio classique avec une programmation, des enchaînements bien rythmés mais aussi tous les ratés du direct à l’antenne paraît en comparaison encore plus indispensable. Moins aseptisée, plus vivante et plus ouverte sur le monde, elle conserve un pouvoir d'attraction qui ne risque pas d'être égalé par Google Assistant pour le moment.