Grâce à la puissance de Watson, cette oreillette traduit jusqu'à huit langues en quelques secondes

D'après ses concepteurs, la Translate One2One traduit une conversation ou un texte en trois à cinq secondes.
Translate One2One
Lingmo International

Après avoir mis ses compétences au service de la recherche sur le cancer, le super-ordinateur Watson d’IBM pourrait venir en aide aux personnes ayant des difficultés avec les langues étrangères. La start-up australienne Lingmo International vient en effet de lancer Translate One2One, une oreillette intégrant la puissance de Watson pour traduire des conversations en trois à cinq secondes.

Cette oreillette est en premier lieu destinée à être utilisée en entreprise, explique la start-up, dans son communiqué. En effet, la méconnaissance des langues étrangères a coûté ces dernières années plusieurs milliards de dollars aux sociétés américaines, poursuit Lingmo en s’appuyant sur des chiffres officiels. Mais l'oreillette peut aussi servir à « faciliter la compréhension entre gouvernements étrangers ou pourquoi pas pour des humanitaires travaillant dans des zones isolées », imagine la start-up.

Translate One2One est donc capable d’effectuer des traductions entre huit langues : l’anglais, le japonais, le français, l’italien, l’espagnol, le brésilien, l’allemand ainsi que le chinois.

Elle comprend les variantes d'une même langue

Pour y parvenir, elle embarque deux API développées par IBM pour Watson : l’une qui reconnaît le langage naturel et l’autre qui s’occupe de la traduction. Le tout est couplé à du matériel propriétaire ainsi qu’à une application de machine learning et fonctionne sans dépendre d’une connexion Wi-Fi ou Bluetooth avec un smartphone. Les traductions sont transmises soient directement à une autre oreillette pour les discours oraux soient à un smartphone pour les traductions écrites.

Grâce aux outils d’IBM, explique encore la start-up australienne, Translate One2One peut comprendre les nuances de l’argot ou encore faire la différence entre les différentes prononciations du « LL » en espagnol, en mexicain ou en cubain.

L'an dernier, Pilot, un système du même genre avait été présenté par Waverly Labs, une start-up américaine. Ce dispositif qui comprenait deux oreillettes permettait de comprendre un interlocuteur qui ne parlait pas la même langue presque instantanément. Mais il fallait les connecter en Bluetooth à un smartphone.

Pilot Translating Earpiece Waverly Labs

L’oreillette Translate One2One est disponible sur le site de Lingmo au prix de 179 dollars (le pack de deux appareils coûte 229 dollars) et sera expédiée en juillet.