Téléchargement : les dix meilleurs logiciels et applications de la semaine

La rédaction vous propose sa sélection hebdomadaire de nouveaux logiciels, applications et mises à jour. Au programme de l'édition du 21 avril 2017 : Firefox, Microsoft To-Do, Google Earth, Starcraft...

1. Firefox 53

La Fondation Mozilla déploie cette semaine sa version 53 stable de Firefox, introduisant le Quantum Compositor, projet majeur visant à améliorer les performances du navigateur et à réduire significativement les crashs graphiques.

Ouvert aux utilisateurs de Windows 7, 8 et 10 et Linux, le Quantum Compositor s’inscrit dans une volonté de renouveler le moteur de rendu de Firefox. Le  composant graphique s’exécute désormais dans un processus indépendant. Dans le détail, tous les éléments graphiques d’une page sont rassemblés dans une même image, garantissant une meilleure stabilité de l’affichage. Firefox n’est plus soumis au redémarrage de son processus principal en cas de plantage de pilote graphique. Sur macOS, le Quantum Compositor est bien disponible mais toujours dépendant du processus principal.

En marge du Quantum Compositor, Firefox profite de son passage en version 53 pour offrir à ses utilisateurs deux nouveaux thèmes compacts, un clair et un foncé, que l’on active via le menu des extensions. Les contenus y sont mis en valeur grâce à la réduction notable des surfaces d’affichage. Une évolution dont profite également la version Android de Firefox au niveau des onglets affichés non plus sur une, mais sur deux colonnes.

Firefox voit son système de permissions optimisé. L’utilisateur est aujourd’hui en mesure de connaître instantanément les autorisations qu’il a accordées à chaque site en cliquant sur l’icône d’information, à gauche de la barre de navigation. Et s’il change d’avis, il peut facilement les modifier.

Parmi les corrections de bogues et les révisions ergonomiques, on relève finalement la possibilité de transférer des onglets du bureau vers le mobile, et réciproquement, d’un simple clic droit. Il faut pour cela avoir créé au préalable un compte Firefox et synchronisé les différents appareils que vous avez l’habitude d’utiliser.

2. Chrome 58

Le changement est moindre chez Chrome qui connaît cependant une mise à jour majeure et passe en version 58. Les nouveautés concernent essentiellement les développeurs qui profitent désormais du support complet pour IndexedDB 2.0. La manipulation des données locales s’en trouve optimisée grâce à la prise en charge de volumes plus importants, la possibilité de réaliser des actions de masse, et la gestion standardisée des erreurs.

Chrome 58 n’oublie pas de traiter le sujet des Progressive Web Apps (PWA) sur mobile. Intégrées au système avec Chrome 57 pour simuler le comportement d’applications mobiles classiques, les PWA bénéficient d’un traitement approfondi avec l’introduction du mode plein écran. L’expérience utilisateur n’en est que plus immersive dans la mesure où tous les éléments externes aux web apps (barre de navigation, boutons de contrôle, zone de notifications) disparaissent de l’écran au profit des contenus.

Enfin, Google annonce avoir corrigé 29 failles de sécurité entre les versions 57 et 58 de Chrome, dont trois jugées critiques.

3. CCleaner

Réputé pour le sérieux de son suivi, CCleaner ne déroge pas à la traditionnelle mise à jour mensuelle. Pour ce mois d’avril, l’outil de Piriform fait preuve de réactivité et s’attaque à la Windows 10 Creators Update. La compatibilité entre le logiciel et la mise à jour s’en trouve renforcée, notamment concernant le nettoyage de session et d’historique sur Edge.

Pour autant, CCleaner ne néglige pas l’entretien de sa base de données pour les navigateurs concurrents. Firefox et Internet Explorer bénéficient d’un nettoyage plus efficace de leur cache et de leur historique, performances de navigation accrues à la clé.

4. Microsoft To-Do

Doucement poussé vers la sortie, Wunderlist devrait bientôt céder sa place à la nouvelle application de Microsoft : To-Do. Développé par la même équipe, ce gestionnaire de tâches composite offre un espace dédié à la création de mémos en tous genres : listes de courses, rappels, rendez-vous, etc.

La grande force de To-Do réside dans son approche intelligente et pragmatique des impératifs renseignés. Grâce à un algorithme sciemment programmé, l’outil vous incite à ajouter des tâches au programme de votre journée. Ces dernières apparaissent ensuite dans la rubrique My Day, une colonne vous aidant à vous concentrer sur les prescriptions quotidiennes auxquelles vous pouvez associer des alertes sonores pour vous assurer de ne rien oublier d’important.

Poussant le besoin d’organisation dans ses retranchements, To-Do synchronise vos listes sur tous vos appareils et intègre le support pour les comptes Office 365. À termes, l’application devrait intégrer des fonctionnalités plus pointues comme le partage de listes, et prendre en charge la synchronisation avec Outlook.

5. iMovie, GarageBand, iWork

Apple officialise cette semaine la gratuité pour trois de ses applications incontournables : iMovie, GarageBand et iWork. Préinstallées sur les Mac, iPhone et iPad récents, ces trois applis coûtaient jusqu’alors entre 1,99€ et 9,99€ aux possesseurs d’iDevice antérieurs à août 2013.

Pour rappel, iMovie est un outil de montage vidéo particulièrement intuitif. Il s’adresse de fait aux utilisateurs peu à l’aise avec des logiciels professionnels, tout en garantissant un résultat de qualité grâce aux multiples fonctionnalités proposées.

Dans le même esprit, GarageBand offre aux apprentis compositeurs une appli de création musicale. À l’instar d’un studio virtuel, l’outil met à disposition des mélomanes une vaste collection d’instruments tactiles, et gère l’enregistrement d’instruments réels via branchement ou micro.

iWork, enfin, consiste en une suite bureautique concurrente de Microsoft Office au sein de laquelle on retrouve Keynote, Pages et Numbers, respectivement outil de présentation, traitement de texte et tableur.

6. Google Earth

Aspirant à une expérience utilisateur plus immersive et interactive, Google Earth connaît sa première mise à jour importante depuis près de deux ans. Le changement saute aux yeux instantanément, l’aspect visuel et la navigation ayant été revisités.

Mais l’enjeu majeur de cette refonte consiste en l’intégration d’une série de fonctionnalités inédites et intéressante qui promettent de renouveler votre manière d’utiliser l’outil. L’intégration d’une intelligence artificielle étudiée apporte un intérêt certain à vos visites virtuelles puisque vous accédez instantanément aux informations relatives aux lieux observés. Par ailleurs, Google Earth prévoit de vous inciter à visiter virtuellement les endroits, les sites et les monuments sur lesquels vous effectuez des recherches en ligne.

Poussant toujours plus loin l’élargissement des connaissances culturelles de ses utilisateurs, Google Earth embarque une option « Explorateur » grâce à laquelle vous participez à des voyages interactifs dans le monde. Le résultat mêlant images Street View et vidéos à 360° est bluffant, et trouve sa véritable valeur dans les explications délivrées par des experts en histoire, art, sciences, etc.

7. Gabsee

Fruit du travail d’une startup française sur l’idée de ses deux co-fondateur Lucas Bouyoux et Arthur Pernot, Gabsee tire parti des nouvelles technologies liées à la réalité virtuelle pour vous proposer une expérience inédite entre deux mondes.

Le principe de Gabsee est simple. On crée son avatar virtuel en 3D avant de le suivre dans le paysage environnant grâce à la caméra de son smartphone. À la manière de Pokémon GO, l’alter ego virtuel apparaît dans le monde réel par superposition, donnant une impression d’intégration parfaite de la virtualité dans la réalité.

Mais Gabsee aspire à tout autre chose qu’à simplement se faire démonstrateur des possibilités offertes par la réalité virtuelle. Votre avatar est en effet capable d’interagir avec le monde réel qui l’entoure et exécute une série d’action que vous lui ordonnez. On se retrouve alors à vivre des situations aussi cocasses que surréalistes, son clone virtualisé vadrouillant sur un bureau, trinquant à l’apéro du samedi soir ou prenant un bain de soleil sur la serviette de plage d’à côté.

8. Nonstop Chuck Norris

Du même studio de développement que Nonstop Knight, Nonstop Chuck Norris reprend le principe de son aîné pour proposer aux joueurs un action-RPG simplifié truffé d’humour. On y contrôle le célébrissime Chuck Norris – à moins que ce ne soit le contraire ? – évoluant dans un monde menacé par l’avènement des grands méchants. L’objectif consiste donc à terrasser vos ennemis pour gagner en expérience et en niveaux, et ainsi améliorer les compétences de Chuck, ses équipements, ses attaques et sa défense.

Dans un environnement en simili 3D isométrique, vous parcourez des univers aux ambiances propres à chacun, à la poursuite de vos adversaires. Vous pensiez vous en sortir à l’aide d’un bon vieux pistolet et d’une ou deux prises d’arts martiaux ? Détrompez-vous, il vous faudra composer avec autant d’armes surprenantes que vous parviendrez à en débloquer : perches à selfie, tronçonneuses ou même chaises pliantes.

Nonstop Chuck Norris joue évidemment sur le potentiel comique du septuple champion du monde de karaté, révélant de nombreux Chuck Norris Facts dont vous ignoriez peut-être la formulation. De manière plus large, le jeu brasse un certains nombres de memes Internet que vous prenez plaisir à vous rappeler en débloquant de nombreux personnages liés à la pop-culture.

9. Valthirian Arc : Red Covenant

Financé sur Kickstarter, Valthirian Arc : Red Covenant fait suite à Valthirian Arc et Valthirian Arc 2, jeux de simulation dans lesquels vous deviez bâtir, développer et gérer votre école de héros.

Pour le troisième volet, les développeurs ont décidé de remanier le gameplay, proposant une expérience vidéoludique renouvelée, plus dynamique et plus addictive. Valthirian Arc : Red Covenant mêle en effet simulation, aventure et action, s’adressant à une communauté de joueurs élargie. On commence évidemment par poser les bases de son académie de héros : construction des locaux, gestion des étudiants, embauche des professeurs, entretien de la réputation de l’école. L’objectif consiste à faire de votre établissement un lieu incontournable de l’enseignement d’où sortent les héros et les magiciens les plus prestigieux.

Mais que valent vraiment vos petits protégés une fois lâché dans la nature ? Valthirian Arc : Red Covenant pense à tout et vous envoie en mission à leurs côtés. Loin des bancs de l’école, vous les accompagnez en terrain hostile et participez à des combats en temps réel. L’occasion également de looter de nouveaux équipements et matériaux, et, avec un peu de chance, de tomber sur des coffres aux trésors oubliés.

10. Starcraft

À quelques mois de la sortie d’une version remasterisée de Starcraft, Blizzard surprend sa communauté de joueurs en rendant accessible gratuitement le jeu d’origine et son extension Brood War.

Starcraft
Starcraft

On relève enfin l’intégration d’un mode fenêtre sans bord, d’options d’affichage du nombre d’actions par minute, d’un mode Observateur pour regarder ses amis jouer, d’une sauvegarde automatique des replays, ou encore d’un chrono pour connaître les temps de jeu.