Pour offrir une dernière chance à IGTV, Instagram l'intègre à son fil d'actualité 

Des aperçus d’une minute, issus des contenus IGTV, apparaîtront désormais au milieu du fil de photos et vidéos Instagram. 
Kevin Systrom lors de la présentation d'IGTV. Il a depuis quitté l'entreprise. Instagram

En juin dernier, Instagram lançait IGTV, une application indépendante pour consulter des vidéos filmées verticalement. L’entreprise entendait titiller des géants comme YouTube grâce à du contenu pouvant aller jusqu’à 10 minutes. une nouveauté qu’elle espérait devenir aussi populaire que le reste de ses services.

Moins d’un an plus tard, le flop n’est pas loin d’être total. Aucun chiffre officiel n’est communiqué mais tout laisse penser qu’IGTV ne rencontre pas le succès escompté. Sur le Play Store par exemple, l'appli est coincée entre 1 et 5 millions de téléchargements, là où l'application de base dépasse le milliard. Pour offrir une dernière chance à IGTV de décoller, Instagram a décidé d'insérer des extraits vidéo d’une minute directement dans son fil d’actualité.

Le concept d’app indépendante à l’agonie

Ce n'est pas la première fois qu'Instagram tente de booster l'audience d'IGTV. Depuis quelques mois, le réseau social propose aussi son contenu vidéo dans un onglet en haut à droite de sa page d’accueil et utilise un point rouge pour faire croire à ses membres qu'il s'agit d'une notification. Instagram a aussi intégré les vidéos d’IGTV à l’onglet « Explorer » et s’est servi des Stories pour promouvoir son service.

En insérant des extraits de vidéos IGTV au fil d’actualité, Instagram transforme ses vidéos verticales en simples publications, semblables à n’importe quelles autres photos et vidéos postées par les membres. L’objectif est de donner envie à l’utilisateur d’en voir plus grâce à un lien vers le service. Autrement dit, IGTV se meurt progressivement pour ne devenir qu’un « format » concurrent des photos ou Stories. L’avenir nous dira si cet ultime tour de passe-passe finira par intéresser les fidèles du réseau social ou si IGTV est condamné à tomber dans les oubliettes du numérique.