Mozilla travaille sur Fenix, le futur remplaçant de Firefox sur mobile

La Fondation Mozilla travaille depuis plusieurs mois sur Fenix, un navigateur web mobile entièrement repensé, et qui pourrait remplacer prochainement Firefox sur Android..

« Fenix n’est pas le navigateur web de vos parents.» C’est par cette phrase qu’est décrit le nouveau navigateur web mobile sur lequel la Fondation Mozilla est en train de plancher.

Basé sur des composants Android mais également sur le moteur de rendu GeckoView, Fenix pourrait changer radicalement la façon de naviguer sur la toile depuis un smartphone.

Une nouvelle manière de naviguer

Alors que la majorité des navigateurs web mobiles affichent la barre d’adresses et le système d’onglet en haut de l’écran, Fenix affiche ces deux éléments en bas. Mais ce qui change radicalement avec ce nouveau navigateur se situe du côté de la gestion des sessions.

Sur la majorité des navigateurs, les onglets ouverts lors d’une session restent ouverts et accessibles après avoir fermé le navigateur. Il faut procéder manuellement pour les fermer un à un et nettoyer la session.
 

Avec Fenix, les onglets ouverts sont rattachés à la session de navigation. Lorsque vous fermez le navigateur durant plusieurs minutes, aucun onglet ne sera ouvert à sa réouverture. Les sessions restent accessibles dans un historique dédié, et l’utilisateur peut s’il le souhaite rouvrir tous les onglets qu’elles contiennent ultérieurement.

Dans le cas où l’on souhaite conserver indéfiniment une session de navigation, Fenix permet de la sauvegarder manuellement depuis un menu dédié. Toutes les sessions sauvegardées manuellement ou stockées dans l’historique peuvent, par ailleurs, être supprimées lorsque l’utilisateur n’en a plus besoin. Il sera également possible d’exporter une session en la partageant vers d’autres appareils pour retrouver tous vos onglets partout.

Une pré-version déjà disponible

Les développeurs travaillent activement au développement de Fenix. Une version alpha est d’ores-et-déjà disponible au téléchargement si vous souhaitez avoir un aperçu du logiciel. Pour l’installer sur votre smartphone Android, vous devrez au préalable autoriser l’installation d’applications provenant de sources inconnues. Fenix étant encore à un stade de développement très précoce, le navigateur est encore instable et certaines de ses fonctionnalités ne sont pas encore tout à fait au point.

Source : ghacks.net