La panne géante de Facebook était due à un problème de serveur

Facebook, WhatsApp et Instagram ont été perturbés durant plusieurs heures ce 13 mars. Pas à cause d’une attaque mais d’un simple problème technique.
Facebook logo capture d'écran
Franco Bouly, Flickr.

L'info

Facebook a annoncé sur Twitter que la configuration d'un serveur était à l'origine de l'énorme panne de WhatsApp, Instagram et de la plate-forme Oculus qui a duré 24 heures. Elle ne résultait donc pas d'une attaque DDoS.

C'est le plus gros incident de l'histoire de Facebook... mais ce n'est pas le premier bug serveur. Le dernier remonte au 20 novembre dernier, comme le rappelle The Verge.

Ce que cela implique

L’explication apparaît un peu vague vu son impact sur les communications de millions de gens. Il faut remonter à 2008 pour retrouver la trace d’une panne d’envergure mais à l’époque, Facebook ne comptait que 80 millions d’utilisateurs contre 2,3 milliards aujourd’hui. Il faut aussi rappeler que beaucoup d’internautes utilisent Facebook Login, c’est-à-dire qu’ils se servent de leurs identifiants Facebook pour accéder à des services tiers. L’accès à des plate-formes comme Spotify a donc aussi été affecté.

Le contexte

Facebook a entrepris de rendre interopérables les trois messageries Messenger, WhatsApp et Instagram. Avec un chiffrement généralisé et activé par défaut. Un chantier technique énorme qui pourrait peut-être expliquer cette crise.