L'appli du jour: Digify, quand les pièces jointes s’autodétruisent

Cette application permet d’annuler une pièce jointe envoyée il y a une minute comme il y a un mois, mais aussi de définir à l’avance une date d’expiration. Explications.
Dans les films d'action "Mission Impossible", les messages contenant des missions top secrètes s'autodétruisent après quelques secondes. TNS Sofres via Flickr CC.

La boulette. Vous venez d’envoyer par e-mail une photo de vacances pas franchement flatteuse à tous vos collègues de bureau au lieu d’un document de travail ? Si vous utilisiez Digify, une extension pour le navigateur Google Chrome également disponible en tant qu’appli iOS et Android, cette erreur aurait pu être corrigée. Concrètement, Digify prend en charge l’envoi des pièces jointes, qui passent par ses serveurs avant d’être envoyées. Ainsi, le récepteur est emmené sur le site de Digify lorsqu’il en ouvre une, ce qui permet à l’extension de proposer différentes fonctionnalités pour contrôler les documents envoyés. La plus utile en cas d’erreur : annuler l’envoi.

Cette pièce jointe s'autodétruira dans 10 minutes

On peut déjà annuler un e-mail envoyé sur Gmail, mais seulement pendant 30 secondes. Avec Digify, on peut retrouver tous les documents mis en pièce jointe dans ses e-mails, et annuler leur envoi n’importe quand, une minute comme un mois après. La pièce jointe devient alors inaccessible pour son récepteur. Dans le cas de documents sensibles ou si on ne veut pas laisser traîner d’anciennes versions, il est possible de programmer l’autodestruction d’une pièce jointe dans 10 minutes, une heure, un jour, une semaine… Avant de corriger son erreur en annulant l’envoi, on peut voir qui a déjà ouvert la pièce jointe. Mais pour activer cette fonctionnalité, le récepteur doit renseigner son adresse e-mail avant de consulter le document, ce qui pourrait susciter une certaine méfiance.

Afin d’être sûr qu’elle ne tombe pas dans de mauvaises mains, Digify permet aussi de restreindre l’accès à une pièce jointe. Soit uniquement aux destinataires de l’e-mail, soit à n’importe qui disposant d'un mot de passe que l’on peut paramétrer avant chaque envoi. Une autre option empêche les impressions et les captures d’écrans des documents que vous envoyez, mais nous vous déconseillons de compter dessus: il est relativement simple d’outrepasser ces restrictions avec un logiciel de captures d’écran. L’extension Digify nécessite d’utiliser Gmail pour gérer l'envoi de pièces jointes, mais fonctionne quelque soit l’adresse e-mail du destinataire.