Samsung introduit Bixby, l'assistant de son futur Galaxy S8

Avec Bixby, Samsung compte bien se faire une place dans le secteur des assistants intelligents. Voire prendre la première place.
@evleaks

Il y avait Google Assistant, Alexa et Siri, il faudra désormais officiellement compter avec Bixby. Samsung vient en effet de confirmer ce qui n’était jusqu’à présent qu’une rumeur : ses futurs appareils vont profiter d’une nouvelle interface intelligente, répondant au doux nom de Bixby.

Pour concevoir Bixby, Samsung est partie d'une constatation simple : les appareils qu'il fabrique en font toujours plus, ce qui aboutit à des interfaces de plus en plus compliquées. Or, ce n'est pas à l’homme d’apprendre comment fonctionnent ses produits mais l’inverse, explique InJong Rhee, vice-président exécutif en charge de la R&D, des logiciels et des services, dans un communiqué.
« L’interface doit être suffisamment naturelle et intuitive pour raccourcir la phase d’apprentissage peu importe le nombre de fonctions qu’on lui ajoute », poursuit-il.
Le résultat est un outil qui repose sur une intelligence artificielle et le deep learning. Bixby devra, donc, aider l’utilisateur à se servir de son appareil et en exploiter toutes les possibilités.

Samsung décrit ce nouvel outil en trois points.

  1. Intégralité : lorsqu’une appli sera compatible avec Bixby, celui-ci sera capable de gérer toutes les tâches que l’appli permet de réaliser avec une interface conventionnelle.
     
  2. Prise en compte du contexte : lorsqu’il se servira d’une appli compatible Bixby, l’utilisateur pourra faire appel à l’outil à n’importe quel moment. Bixby saura alors identifier le contexte dans lequel il intervient et proposera des options en lien avec l’appli utilisée.
    Il pourra être déclenché à la voix ou par l’interface tactile en fonction du lieu et des préférences de l’utilisateur, précise encore Samsung. Le passage d'un mode d'interaction à l'autre n'aboutira pas à la perte de la requête en cours de traitement, comme c'est souvent le cas avec les autres assistants.
     
  3. Tolérance cognitive : Bixby sera assez intelligent pour comprendre des commandes incomplètes. Il exécutera alors la tâche demandée et demandera ensuite à l’utilisateur d'éventuellement préciser sa requête, procédant ainsi de manière itérative.

Un réel changement d'habitudes 

Samsung est bien conscient que l’adoption d’une nouvelle manière d’interagir avec des appareils (à la voix) demande un certain apprentissage et que cela pourra parfois poser des soucis à certains.
Mais la marque espère que Bixby rendra l’expérience suffisamment agréable pour rendre l’utilisation d’un smartphone encore plus intuitive. Et pour cela, Bixby disposera de son propre bouton placé sur la tranche du Galaxy S8, le premier appareil qui profitera de ce nouvel outil.
Ce bouton permettra notamment de réduire le nombre d’actions pour passer un appel : il suffira d’appuyer sur ce bouton et de demander d’appeler un correspondant.

Au lancement du Galaxy S8, un certain nombre d’applis préinstallées seront compatibles avec Bixby. D’autres suivront, Samsung envisageant notamment de mettre un SDK à la disposition des développeurs pour qu’ils rendent leurs applis compatibles avec ce nouvel outil.

Et après les smartphones, Bixby devrait prendre place dans les téléviseurs de la marque et d’autres appareils connectés, comme les climatiseurs. Une omniprésence de l'assistant qui fait écho à d'autres tentatives, comme celle d'Alexa, d'Amazon. Le smartphone serait alors le Cheval de Troie d'un service, d'un outil qui s'ancrerait ensuite dans le quotidien via la domotique. « Bixby sera au cœur de l’évolution des logiciels et services de Samsung et ses possibilités sont infinies », conclut le dirigeant.

Source :
Samsung