Avec la fin d’Allo, Google remet de l’ordre dans ses innombrables applications de messagerie

La messagerie intelligente de Google s’arrêtera dans les prochains mois. Un bon moyen de remettre de l’ordre dans une offre d’applications de messagerie jusqu’alors incompréhensible.

Google fait le ménage dans ses innombrables applications de messagerie. La société de Mountain View vient d’annoncer dans ce sens la fin prochaine d’Allo, prévue pour mars 2019. Présentée lors de la Google I/O de 2016, cette messagerie dopée à l’intelligence artificielle n’a semble-t-il jamais trouvé son public.

Il faut dire que la stratégie de Google dans le domaine était mal définie. C’est ce que tente de clarifier dans son communiqué Matt Klainer, le vice-président de Google en charge des produits de messagerie. Avec l’arrêt d’Allo, les fonctionnalités d’intelligence artificielle permise grâce à l’intégration de l’Assistant Google seront finalement apportées à l’application Messages.

Duo pour les appels vidéo, Hangouts pour l'entreprise

Messages remplit donc désormais le rôle de messagerie universelle pour Android, gérant aussi bien le format SMS, MMS que RCS. Ces « Rich Communication Services » permettent d’envoyer des images ou des vidéos de meilleure qualité, des GIF ou de voir quand votre correspondant saisit du texte.

Au final, Messages ressemble fort à son homonyme sur iOS qui gère lui aussi de manière fluide les échanges par SMS, MMS ou chat. En continuant la comparaison avec iOS, l’application Duo tiendra donc le rôle d’équivalent de FaceTime en restant dédiée aux appels vidéo.

Que devient alors Hangouts dans ce remaniement ? Cette quatrième application de messagerie de Google est petit à petit réorientée vers l’entreprise. La société veut la positionner comme un concurrent de Slack ou Microsoft Teams. Les fonctionnalités Hangouts Chat et Hangouts Meet sont d’ailleurs désormais incluses dans la G Suite, un pack logiciel dédié aux entreprises.