Yann Moix: "J'écris pour ne pas être lu par Valérie Damidot"

Yann Moix répond à Valérie Damidot, qui avait elle-même réagi à ses propos polémiques sur les femmes de 50 ans. 
Yann Moix dans
Yann Moix dans "Les terriens du samedi, première partie" Capture d'écran C8

Yann Moix sort les crocs. Dans sa chronique des Terriens du samedi première partie sur C8, l'auteur s'en est pris à Valérie Damidot, lui reprochant un manque de culture

Début janvier, la star de D&Co avait réagi aux propos de Yann Moix sur les femmes de 50 ans: "Nous les quinquas, on n'a pas non plus envie de ton micro-kiki", avait-elle tweeté. Des mots qui n'ont visiblement pas plu à l'ancien chroniqueur de Laurent Ruquier:

"Je ne savais même pas qu'elle existât, j'ai appris son existence la semaine dernière", a-t-il assuré face à Thierry Ardisson. "Une telle élévation de pensée alliée à un sens si rare de la répartie fait la noblesse du pays de Malherbe, de La Bruyère et de Boileau, autant de noms que Valérie Damidot ira sans doute vérifier dans les rayonnages de Conforama."

"J'écris pour ne pas être lu par Valérie Damidot"

Et de poursuivre: "Dans la bibliothèque de Valérie Damidot, où l'intégrale de Fantômette relié pleine-peau est rangé dans la section philosophie aux cotés de 50 nuances de Grey, on ne retrouve aucun de mes livres. Et c'est pour cela que j'écris. Pour ne pas être lu par Valérie Damidot", s'est félicité l'auteur de Rompre.

La chronique n'explique pas sur quels éléments se base Yann Moix pour remettre en question les capacités intellectuelles de Valérie Damidot. Si ce n'est, peut-être, que seule une sotte peut remettre en question la taille de ses attributs.