Traitée de "pouffiasse", Audrey Crespo-Mara porte plainte contre un maire

Thibault Estadieu, maire de La Salvetat-sur-Agoût, dans l'Hérault, a violemment critiqué la journaliste "à l'allure de cagole", joker du 20h de TF1, après le départ de Nicolas Dupont-Aignan du plateau.

Ce samedi, les téléspectateurs de TF1 ont eu la surprise d'assister à un retournement de situation totalement ubuesque. Invité sur le plateau du 20 heures, le candidat (Debout la France) Nicolas Dupont-Aignan a quitté le plateau, outré de ne pas avoir été invité au débat politique sur la même chaîne ce lundi soir.

Dans le même temps, le maire de Salvetat-sur-Agoût, une commune près de Béziers, a violemment insulté la présentatrice, Audrey Crespo-Mara, joker des JT du week-end. Sur Facebook, Thibault Estadieu (divers droite) a soutenu le dépuré-maire en attaquant la journaliste, "cette pouffiasse à l'allure de cagole". Il a également fustigé ces "connards de journalistes qui manipulent les électeurs", faisant référence au choix de TF1 de n'inviter que les cinq "gros" candidats favoris des sondages (Macron, Hamon, Mélenchon, Fillon et Le Pen).

Dans les commentaires sous le post, l'élu de la République s'est enfoncé dans son délire sexiste. "Elle n'a qu'à aller se prostituer ailleurs, ça lui fera du boulot aussi", écrit-il, à l'attention d'une "pouffiasse de présentatrice décolorée qui a oublié de s’acheter une cervelle". Son attaque misogyne publique n'est pas restée lettre morte: Audrey Crespo-Mara aurait porté plainte contre Thibault Estadieu par l'intermédiaire de son avocat, d'après une information de Puremedias.

Retrouvez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter